Australie. Passée par trois camps de concentration, elle survit au Covid-19

Le camp de concentration et d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkeneau. (Photo d'illustration). 
Elle est devenue la plus vieille Australienne de l’état de Victoria à vaincre la maladie. À 98 ans,
Marianne Schwartz a guéri du coronavirus, 75 ans après avoir survécu à trois camps de concentration, dont Auschwitz.
Une Australienne de 98 ans a vaincu le coronavirus, 75 ans après avoir survécu aux camps de concentration. L’article du Daily Mail, daté du 12 août, raconte que Marianne Schwartz a contracté le Covid-19 au moment de la deuxième vague en Australie, en juillet. Mardi, le diagnostic tombe : Marianne Schwartz est guérie, après un mois d’hospitalisation, où elle a été à plusieurs reprises en réanimation.
Je suis très, très déterminée par la nature, a-t-elle déclaré mardi 11 août à la télévision australienne Sunrise.

Déportée à Auschwitz

Autrichienne de naissance, la vieille dame avait été déportée dans trois camps de concentration, dont Auschwitz. Elle avait émigré en Australie en 1952 après s’être mariée à Joschy Schwarz à Vienne en 1949.
En 2018, lors d’une interview à The Australian, elle avait confié que l’adversité qu’elle avait endurée dans les mains des Nazis avait changé à jamais sa vision du monde.
À 98 ans, devenue la plus vieille femme de l’état de Victoria à vaincre la maladie, elle aime à dire que le coronavirus n’était certainement pas son défi le plus difficile, mais un grand défi.