Beyoncé a dû raccourcir 'Black is King' à cause de la crise sanitaire

Beyoncé 
D'après les producteurs du projet, l'album visuel 'Black is King' devait être un peu plus long
mais a été raccourci à cause de la pandémie du coronavirus.
Beyoncé était censée "en raconter encore plus" dans son nouvel album visuel 'Black is King', toutefois la pandémie du coronavirus a altéré ses plans.
La chanteuse a récemment dévoilé son nouveau disque visuel renversant sur la plateforme de streaming Disney+, et deux des producteurs - Kwasi Fordjour et Blitz Bazawule - ont désormais admis que le projet avait dû être modifié à cause de la crise sanitaire.
Kwasi a déclaré lors d'une interview avec The Fader: "On comptait en raconter bien plus. On a considéré toutes nos options et on s'est dit 'Okay, voilà ce que nous avons, voilà le message, voilà l'histoire. Comment pouvons-nous l'améliorer encore plus?' On avait les éléments clés et toutes ces choses ont contribué à l'histoire de l'album telle que nous l'avons raconté."
Pour assembler tout ces ingrédients sans filmer d'autres scènes, Kwasi et Blitz ont dû utiliser d'anciennes vidéos jamais utilisées, ce qui a représenté un défi de taille pour l'équipe entière.
Toutefois, Blitz est convaincu que ce problème est survenu pour une bonne raison et au bon moment.
Il a déclaré: "Le Covid a tellement changé notre façon de voir le monde et je pense que notre univers est si sage. Le timing de cet album n'aurait pas pu être mieux. Nous voulions ajouter des choses mais l'univers a dit non. On a tourné tellement de contenu que l'on n'a jamais écouté ou regardé, donc on a dû faire marche arrière et créer quelque chose à partir de ce que nous avions déjà."
'Black Is King' s'inspire de l'album 'The Lion King: The Gift', le disque que Beyoncé a créé suite au remake du 'Roi Lion' sorti en 2019, dans lequel elle prêtait sa voix à Nala. 
Par Bang Showbiz