Coronavirus : Melania Trump évoque l'angoisse d'une «terrible pandémie»

Melania Trump a longuement évoqué mardi 25 août l'impact du Covid-19 en Amérique.
«Depuis mars, nos vies ont radicalement changé». Melania Trump a longuement évoqué mardi
l'impact du Covid-19 en Amérique, et vanté la réponse - très critiquée - de son mari Donald face à la pandémie.
Au deuxième jour d'une convention républicaine où le nouveau coronavirus n'a été que très rarement évoqué, l'ex-mannequin d'origine slovène, 50 ans, a marqué sa différence.
«Je sais que beaucoup de gens sont inquiets, je veux que vous sachiez que vous n'êtes pas seuls», a-t-elle lancé depuis les jardins de la Maison Blanche.
Assurant que Donald Trump ferait «tout son possible» pour venir à bout de cette épidémie qui a fait près de 180.000 morts aux Etats-Unis, la «First Lady» a longuement vanté ses qualités de dirigeant.

«Ce n'est pas un homme politique traditionnel»

«Nous avons besoin que mon mari soit notre président pour quatre ans de plus», a-t-elle lancé. «Ce n'est pas un homme politique traditionnel. Il ne fait pas que parler, il obtient des résultats».
En écho aux attaques répétées du président américain contre ce qu'il appelle les médias «Fake News», elle a dénoncé les «ragots» colportés par les journalistes et les fausses informations.

A dix semaines de l'élection présidentielle, le discours de la troisième femme de Donald Trump était d'autant plus attendu qu'elle est très en retrait depuis le début de la campagne.
Très discrète depuis son arrivée à la Maison Blanche, elle n'avait jamais prononcé un tel plaidoyer en faveur de son mari, de 24 ans son ainé.
Par AFP