Coronavirus. Un scanner révèle la présence du virus dans les poumons d’une femme qui n’a aucun symptôme

coronavirus-un-scanner-revele-la-presence-du-virus-dans-les-poumons-dune-femme-qui-na-aucun-symptome

Alors que le coronavirus mortel de terroriser le monde entier, les cas asymptomatiques posent problème. Et pour cause, ces derniers peuvent être contagieux sans le savoir et augmenter la propagation du virus, ou encore développer une forme grave de la maladie sans comprendre ce que l’on a. ABC News rapporte qu’en Iran, une jeune femme de 30 ans a insisté pour qu’on la teste pour le COVID-19 malgré l’absence de tout symptôme et les médecins ont découvert qu’elle était effectivement infectée grâce à une radio de ses poumons

close
volume_off
Lorsque la jeune femme de 30 ans qui ne présentait aucun symptôme du COVID-19 s’est rendue à l’hôpital pour se faire tester, elle espérait que les médecins la rassureraient en lui annonçant qu’elle se portait bien. Toutefois, ils ont découvert avec surprise que les poumons de la jeune femme présentaient des symptômes liés aux complications du coronavirus.

Une crainte qui se matérialise

En Iran, une jeune femme de 30 ans qui ne présentait aucun symptôme du coronavirus s’est rendue à l’hôpital et a demandé aux médecins de la dépister pour le virus qui a émergé à Wuhan. Elle leur a expliqué qu’elle était très inquiète car une personne de sa famille était décédée du COVID-19 et elle avait donc peur de l’avoir contracté également.
Etant donné que la jeune femme ne présentait aucun symptôme de la maladie, les médecins n’étaient pas habilités à la tester pour le COVID-19, mais ils ont accepté de faire une exception pour cette jeune femme en raison de sa grande détresse et d’effectuer un scanner ses poumons pour la rassurer.
Seulement, les clichés de la radiographie pulmonaire ont affiché un résultat loin d’être rassurant : les médecins ont constaté des tâches similaires à des cristaux de glace dans les poumons de la jeune femme. Ces tâches sont généralement retrouvées dans les radiographies des poumons des cas sévères de coronavirus.
scanner poumon1
mirror
Les craintes de la jeune femme se sont donc matérialisées et elle a dû être hospitalisée pour se faire traiter contre le virus mortel deux jours après son test.

Ce n’est pas un cas isolé

En Ecosse, le radiologue pédiatrique Jeremy Jones a également signalé avoir découvert des cas de coronavirus “par hasard” en effectuant des radiographies pour des raisons diverses : “Nous avons eu quelques cas où des patients s’étaient présentés avec des douleurs abdominales et avaient subi un scanner pour examiner leur ventre, mais on a remarqué des signes de COVID-19 au bas de leurs poumons”, a affirmé le Dr. Jones.
Par ailleurs, les experts de la santé accordent une attention particulière aux radiographies pulmonaires depuis l’apparition des premiers cas de coronavirus en Chine et affirment que ceux-ci leur permettent de diagnostiquer les patients plus rapidement et de prévenir les infections.
A Wuhan, un homme de 44 ans qui travaillait au marché aux poissons suspecté d’être à l’origine de l’apparition du virus, s’est rendu à l’hôpital après avoir souffert d’une fièvre intense et de toux pendant près de 2 semaines en décembre, et sa radiographie pulmonaire a démontré des tâches en forme de cristaux de glace similaires qui se sont ensuite propagées. Les médecins ont déduit que cet homme souffrait d’une pneumonie sévère dont il est décédé une semaine plus tard.

Des signes pulmonaires distinctifs

Les tâches blanchâtres ont été reconnues comme symptôme distinctif du coronavirus après qu’elles aient été retrouvées dans les radiographies pulmonaires de plusieurs patients atteints du COVID-19 à travers le monde. Les médecins ont également souligné que la forme de ces tâches était similaire à celles retrouvées chez les victimes du SRAS-cov et du MERS-cov.
scanner poumon2
mirror
Cette opacité au niveau des poumons constitue un symptôme de la pneumonie qui est causée par les formes les plus sévères d’infections au COVID-19.
scanner poumon3
mirror
Les radiologues du monde entier ont décidé de partager des radiographies de patients démontrant des signes similaires à ceux retrouvés chez cette jeune femme afin de développer une meilleure connaissance des différents signes traduisant une infection au coronavirus et mieux comprendre l’ampleur des dégâts qu’une telle infection peut occasionner aux poumons du patient.
scanner poumon4
mirror

L’importance des gestes barrière

Cela ne fait que confirmer l’importance capitale de l’application des gestes barrière.
En effet, les cas de patients atteints du COVID-19 mais ne manifestant aucun symptôme continuent de se multiplier et appellent le monde entier à la prudence.
Dans ce sens, il est crucial que chaque individu applique rigoureusement les gestes barrière et respecte les règles de distanciation sociale préconisées par les professionnels de la santé afin d’éviter d’être contaminé par des personnes asymptomatiques ou de transmettre le virus.