Elle entretient une “relation amoureuse” avec un fantôme, prévoit de l’épouser et d’avoir des enfants avec lui

elle-entretient-une-relation-amoureuse-avec-un-fantome-prevoit-de-lepouser-et-davoir-des-enfants-avec-lui

Les adeptes des films d’horreur apprécient particulièrement ces phénomènes paranormaux qui provoquent la hantise et obsèdent pendant plusieurs nuits. Pourtant, expérimenter le surnaturel en côtoyant les esprits peut sembler affolant pour la plupart d’entre eux. Pour d’autres comme Amethyst Realm, une trentenaire habitant en Angleterre, s’engager dans une relation amoureuse avec un “fantôme” peut être extrêmement plaisant. Selon le média New York Post, la femme prévoit même d’épouser son amant spirituel et de fonder une famille avec lui.

Avides d’expériences nouvelles, certaines personnes sortent des sentiers battus pour aller vers l’inconnu. Parfois, l’inconnu ne représente pas seulement la nouveauté, mais aussi l’invisible. Un invisible qui peut susciter l’effroi et la terreur comme il peut attiser la curiosité et l’excitation. Amethyst Realm a une histoire pour le moins particulière, puisqu’elle envisage de tisser une relation amoureuse avec un fantôme.

Elle prévoit d’épouser un fantôme

À l’âge de 30 ans, Amethyst Realm, conseillère spirituelle, est convaincue d’avoir trouvé le grand amour lors d’un voyage professionnel en Australie. Elle prétend et semble même affirmer avoir eu des relations sexuelles avec cet être surnaturel, qu’elle prévoit d’épouser incessamment sous peu.
Amethyst
thesun
Mais la femme n’en est pas à son premier compagnon invisible, d’après ses dires, puisqu’elle a déjà eu 20 amants de ce genre. “Je n’avais pas eu une aventure avec un fantôme depuis un moment et comme j’étais en voyage d’affaires, m’engager dans une nouvelle relation était la dernière chose à laquelle je pensais”, explique-t-elle.
Amethyst1
thesun

Seulement, alors que la femme se promenait en pleine nature, elle aurait ressenti un élan d’énergie singulier et aurait pris conscience qu’un esprit surnaturel était dans les parages.
fantome
thesun
“Un nouvel amant était arrivé”, révèle-t-elle. Lorsque son séjour s’est achevé, elle était dévastée à l’idée de quitter ce fantôme. “Par expérience, je savais que les esprits avaient tendance à rester au même endroit, mais quelque chose d’incroyable s’est produit”, déclare-t-elle. À bord d’un avion en direction de chez elle, Amethyst a ressenti la présence de son amant près de son siège. Elle confie avoir eu une relation sexuelle avec ce fantôme dans l’avion même, avant de s’apercevoir qu’elle était tombée amoureuse de lui.
Amethyst2
thesun
Une fois arrivée chez elle, elle a annoncé la bonne nouvelle à ses proches qui lui ont manifesté leur soutien. Après neuf mois de vie commune avec son partenaire spirituel, les conjoints se seraient rendus dans les grottes de Wookey Hole. Là, le fantôme aurait proposé à Amethyst de l’épouser. “C’est alors que c’est arrivé. Il ne fallait pas se mettre à genoux, il n’a pas de genoux ! Mais pour la première fois, je l’ai entendu parler”, affirme la femme qui l’aurait entendu prononcer la fameuse phrase “veux-tu m’épouser ?”.
Amethyst3
thesun
Le couple serait en train d’organiser un mariage païen dans une campagne en Angleterre. “Les amateurs de fantômes ont tendance à être plus sensuels et fidèles que l’homme lambda. Il y’a toujours plus de connexion, car le sexe va au-delà du physique”, révèle la future mariée. Elle insiste sur le lien spécial qui l’unit à ses amants spirituels. “Je les sens cependant, leur poids contre moi, leur toucher, la chaleur et l’énergie qui s’enfoncent en moi”, révèle-t-elle. La femme prétend avoir rencontré son premier amant à 18 ans, alors qu’elle partageait sa vie avec un homme. Ce dernier l’aurait quitté en apprenant qu’elle s’intéressait aux fantômes. Amethyst confie qu’elle espère pouvoir fonder une famille avec son futur époux et avoir des “bébés fantômes”.

La spectrophilie : un phénomène peu connu

Depuis des millénaires, les témoignages de personnes racontant leurs expériences sexuelles avec des esprits intriguent. Ce phénomène consistant à avoir des relations sexuelles avec un esprit surnaturel porte le nom de spectrophilie. Toutefois, selon une étude scientifique, l’impression d’entretenir un rapport avec un fantôme serait due à des hallucinations associées à une paralysie du sommeil, explique BFMTV.
En réalité, les personnes se réveillent durant la phase de sommeil paradoxal, mais restent plongées dans leur rêve. De ce fait, elles peuvent subir voir, entendre et ressentir diverses sensations en ayant l’impression d’être éveillées. Si dans certains cas, ces perceptions restent passagères et n’ont pas d’impact sur la vie d’une personne, parfois, elles émanent d’une maladie psychiatrique, comme l’explique Le Figaro. Ainsi, si une personne subit des hallucinations de façon récurrente, elle doit consulter un médecin au plus vite en vue d’évaluer l’état de sa santé mentale.
Par santeplusmag.com