Empoisonnement de Navalny: la France dénonce un "acte criminel"

L'opposant russe Alexeï Navalny lors d'un entretien avec l'AFP à Moscou, le 16 janvier 2018 
Le Quai d'Orsay a réclamé auxautorités russes une "enquête rapide et transparente."

Trois jours après l'arrivée de l'opposant russe Alexeï Navalny à Berlin, où il est hospitalisé après avoir été victime d'un "empisonnement", selon ses proches, la France prend position. Ce mardi, le Quai d'Orsay, a dénoncé un "acte criminel" et a réclamé aux autorités russes une "enquête rapide et transparente."
"La France exprime sa profonde préoccupation devant cet acte criminel perpétré à l'encontre d'un acteur majeur de la vie politique russe", a déclaré le sous-directeur de la presse au ministère, jugeant "indispensable que les autorités russes diligentent une enquête rapide et transparente qui permette d'établir les circonstances dans lesquelles cet acte a été commis."
Par BFM TV