En fuite, l'ex-roi d'Espagne Juan Carlos s'est réfugié aux Émirats arabes unis

Soupçonné de malversations, et sous le coup d'une enquête de la Cour suprême, l'ancien roi
d'Espagne Juan Carlos avait annoncé début août avoir quitté le pays, en laissant planer le mystère sur sa destination. Ce lundi 17 août, un porte-parole de la Maison royale a finalement indiqué que l'ex-souverain de 82 ans « s'est rendu aux Émirats arabes unis le 3 août et y reste ».
C'est dans une lettre adressée à son fils, le roi Felipe VI, dévoilée au public le 3 août par la Maison royale, que Juan Carlos annonçait son départ pour lui faciliter l'exercice du pouvoir. « Guidé à présent par la conviction de rendre le meilleur service aux Espagnols, à leurs institutions, et à toi en tant que roi, je t'informe de ma décision réfléchie de m'exiler, en cette période, en dehors de l'Espagne. »
Des médias espagnols le pensaient réfugié en République dominicaine, mais la Maison royale se refusait à communiquer plus d'informations sur le sujet. C'est finalement au Moyen-Orient que l'ex-souverain espagnol est parti en exil.
Par AFP