Le déficit commercial du Cameroun augmente de 13,3% en 2019 et se situe à 1 464,2 milliards de FCFA


L’Institut national de la statistique (INS) vient de publier une note selon laquelle, en 2019, le déficit de la
balance commerciale du Cameroun s’est creusé davantage pour se situer à 1 464,2 milliards de FCFA, enregistrant ainsi une aggravation de 171,3 milliards de FCFA (13,3%) par rapport à l’année 2018.
« Cette situation résulte d’une augmentation des dépenses d’importations de 451,7 milliards de FCFA, correspondant à 13,3% en glissement annuel. La hausse des recettes d’exportations de 280,4 milliards de FCFA (13,3% sur un an), impulsée essentiellement par les exportations du gaz naturel liquéfié et des huiles brutes de pétrole, n’a pas été suffisante pour couvrir la facture des importations », explique l’INS.
L’évolution des importations est essentiellement imputable aux carburants et lubrifiants dont la facture en 2019 se chiffre à 724,6 milliards de FCFA contre 473,9 milliards de FCFA en 2018, soit une augmentation en valeur de 251,2 milliards de FCFA (53,1%). Ces importations ont été effectuées par la Société nationale de raffinage (Sonara) pour approvisionner le marché local et combler ainsi le déficit de production causé par l’incendie survenu le 31 mai 2019 dans cette société.
Hors pétrole, le déficit de la balance commerciale est plus accentué et se chiffre à 2 243,8 milliards de FCFA soit une augmentation de 261 milliards de FCFA (13,2%) par rapport à l’année 2018. L’aggravation du déficit hors pétrole est liée à la hausse des importations hors pétrole de 404,7 milliards de FCFA (12,5%) ; tandis que les exportations hors pétrole brut ne progressent que de 143,2 milliards de FCFA (11,5%).
Sylvain Andzongo
Par Investir au Cameroun