Melania Trump se démarque (encore) de son mari : pourquoi son discours fait grincer des dents

Alors qu'il accuse un sérieux retard dans les sondages en vu de sa réélection à la Maison Blanche, Donald Trump comptait beaucoup sur le discours de sa femme Melania ce 25 août pour rebooster sa campagne. C'est raté.

Si elle n'a pas vraiment redoré son blason en réaménageant la roseraie de la Maison Blanche (et en faisant arracher par la même occasion les rosiers plantés par Jackie Kennedy, choquant son monde au passage), la First Lady américaine Melania Trump reste cependant loin de l'image bourrue donnée par son mari.
Ce mardi 25 août, le discours de l'ancien mannequin slovène lors de la convention républicaine était très attendu, surtout à deux mois et demie de l'élection américaine et après l'affront de celui de 2016 (lors duquel elle avait plagié un discours de Michelle Obama datant de 2008). Et si elle a paru soutenir son époux dans sa course à sa réélection, le moins que l'on puisse dire, c'est que Melania s'est malgré tout encore démarquée de Donald Trump. En mettant en avant le terrible bilan de la pandémie de la Covid-19 sur le sol américain (près de six millions de cas et près de 180 000 morts) alors que son mari ne l'aborde jamais dans sa communication, Melania Trump a fait certes preuve de compassion, mais surtout, mis le nez de son mari dans un problème qu'il cherche à éviter depuis le début de sa campagne, et notamment lors de cette convention républicaine durant laquelle n'a jamais été abordée la question du virus... jusqu'à ce que Melania entre en scène, donc.

Un bilan sanitaire catastrophique

A un peu plus de deux mois de la présidentielle (le candidat démocrate Joe Biden est largement en tête dans les sondages), la gestion de la crise sanitaire, sociale et économique américaine est en effet à éviter pour le clan Trump. Si ce n'est un coup dans le dos, cette position de Melania Trump marque bien une rupture dans leur communication, et ses déclarations n'ont pas manqué de faire grincer des dents chez les plus proches conseillers du président.
Crédits photos : Bestimage
Par gala