Michelle Obama se confie sur sa ménopause dans son podcast

Michelle Obama a lancé un podcast en juillet pour parler de sujets de société.
Un tabou qu’elle souhaite briser. Dans le dernier épisode de son podcast, Michelle Obama a décidé de
parler de la santé et du corps des femmes. Elle se confie notamment sur sa ménopause et la manière dont elle a traversé cette période.
Elle est notamment revenue sur sa première bouffée de chaleur, alors qu’elle était à bord de l’hélicoptère présidentiel Marine One pour se rendre à un évènement officiel avec son mari, Barack Obama : «C’est comme si quelqu’un avait mis une chaudière dans mon corps et l’avait allumée. Puis tout a commencé à bouillir. Je me suis dit : 'C’est dingue, je ne peux pas, je ne peux pas faire ça'», se remémore-t-elle.
Dès les premières minutes du podcast, l’ancienne Première Dame des États-Unis explique que cet épisode parait plutôt destiné aux femmes, mais invite aussi les hommes à écouter cet échange avec la gynécologue Sharon Malone, pour être informé sur le quotidien des femmes.
Beaucoup de questions lui ont  traversé l’esprit quand elle est entrée en ménopause : combien de temps cela va-t-il durer ? Comment s’habiller lorsqu’on souffre de bouffées de chaleur récurrentes ? «Il y a plein de situations de la vie de tous les jours qui sont très difficiles quand on traverse sa période de ménopause», explique Michelle Obama. «Les femmes ont besoin d’en parler. Il ne faut pas s’en cacher. Il faut qu’on soit préparées à tout ça».
Cette situation, son époux Barack Obama semble l’avoir très bien gérée : «Il était entouré par beaucoup de femmes, dans son cabinet, qui traversaient cette période. Il n'est pas tombé des nues.» Elle souhaite donc que les femmes prennent la parole sur ce type de sujet, pour briser le silence.

Diffusé en exclusivité par Spotify, le «Michelle Obama Podcast» a été lancé en juillet dernier. Dans de longues conversations 40 à 50 minutes, avec des invités – notamment son mari, qui a participé au premier épisode – elle parle des relations familiales, de l’amitié, ou encore de développement personnel.
Par CNEWS