Nouvelle Zélande: Attentats de Christchurch : Le tueur ne s’exprimera pas à son procè

Brenton Tarrant, tueur des attentats de Christchurch, lors de son procès le 26 août 2020. 
Brenton Tarrant, 29 ans, a décidé de ne pas s'adresser en personne à la cour, mais un avocat commis d'office fera une brève déclaration de sa part jeudi
Il a choisi de se taire. Le tueur des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande a refusé le droit de s’exprimer à son procès en cours, ont indiqué des sources judiciaires ce mercredi. Brenton Tarrant, qui avait choisi d’assurer lui-même sa défense, a décidé de ne pas s’adresser en personne à la cour, mais un avocat commis d’office fera une brève déclaration de sa part jeudi.
Le président de la Haute cour de justice de Christchurch doit prononcer jeudi la peine contre ce suprémaciste blanc, reconnu coupable de 51 meurtres et de 40 tentatives de meurtres. Il pourrait être la première personne à être condamnée, en Nouvelle-Zélande, à de la réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.
Le 15 mars 2019, cet Australien de 29 ans avait ouvert le feu sur deux mosquées. Après avoir longtemps nié être l’auteur de la plus grande tuerie de masse de l’histoire moderne de la Nouvelle-Zélande, il avait fini par plaider coupable.
20 Minutes avec AFP