Un ralentissement de l’immigration pèsera sur l’économie canadienne

Selon un nouveau rapport de la Banque Royale du Canada (RBC) un ralentissement de l’immigration
au Canada en raison de la pandémie de COVID-19 menace de freiner, temporairement, la croissance économique du pays.
Le Canada a accueilli 34 000 résidents permanents au deuxième trimestre de 2020, en baisse de 67 % par rapport à la même période en 2019. Pour sa part, les nouvelles demandes de résidence permanente (RP) au Canada ont diminué de 80 % au deuxième trimestre de 2020.
Selon cette étude, ce ralentissement pourrait s’échelonner pendant des mois, puisqu’une reprise à court terme est peu probable et ainsi cela pourrait affecter toute l’économie canadienne à long terme. Et toujours selon les conclusions du rapport, seulement 70 % des quelques 341 000 nouveaux résidents permanents initialement attendus devraient se trouver en sol canadien d’ici la fin de l’année 2020.
Source: La Presse canadienne