5 plantes pour traiter la toux, les infections pulmonaires et la bronchite naturellement

5-plantes-pour-traiter-la-toux-les-infections-pulmonaires-et-la-bronchite-naturellement

Souvent appelées les « maladies d’hiver », les maladies comme la bronchite apparaissent pourtant à n’importe quel moment de l’année. En effet, que ce soit la toux, l’infection pulmonaire ou toutes autres maladies du même ordre, elles peuvent se manifester en toutes saisons. C’est dans ce registre que nous vous présentons des plantes pour soulager la toux, les infections pulmonaires et la bronchite.

En médecine traditionnelle, les plantes ont toujours été utilisées et ce, depuis des millénaires. De ce fait, la réputation des fameux remèdes de « grand-mères » n’est pas volée. Et pour cause, de nombreux médicament vendus en pharmacie sont dérivés de composés trouvés dans la nature.
Au gré du temps, l’utilisation de plantes médicinales et de phytonutriments a été de plus en plus reconnue. Pour profiter au mieux de leurs actions, il est même possible de faire pousser vos plantes à la maison.Les thérapies naturelles gagnent aujourd’hui du terrain dans les quatre coins du globe. D’ailleurs, les données recueillies par l’OMS démontrent que 60% de la population mondiale adopte la médecine traditionnelle.

Voici donc 5 remèdes naturels, capables de soulager les maladies respiratoires.

Le géranium du cap


geranium de cap
passportsante
Pour les maladies de l’appareil respiratoire, le géranium du cap est souvent utilisé par les amateurs de phytothérapie. Cette plante originaire de l’Afrique du Sud est d’ailleurs largement reconnue dès qu’il s’agit de soulager les bronches.
Une étude clinique de 2008 a démontré l’efficacité du géranium du Cap. En effet, il a été question de tester l’extrait du liquide sur 217 participants dont certains d’entre eux ont pris un placebo. Résultat, l’effet de la plante s’est avéré plus efficace que le placebo, puisque les patients avaient vu leur système respiratoire s’améliorer. Ainsi, après les 7 jours suivant le traitement, toux, crachats, enrouement, fatigue, maux de tête et fièvres avaient disparus.

Le thym


thym
passportsante
Le thym, il agirait sur le temps d’apparition des symptômes. Et pour cause, il est capable de réduire modérément la durée ainsi que l’intensité des symptômes de la bronchite.
En 2007, des chercheurs s’étaient penchés sur l’action du thym en faisant participer 361 personnes à l’étude. En moins de deux semaines, les manifestations de toux ont diminué plus rapidement chez ceux soignés avec la combinaison de plantes comparativement au groupe placebo.

Le lierre grimpant


lierre grimpant
passportsante
Cette plante est reconnue depuis 1988 par la Commission E allemande en tant que traitement des infections et inflammations des voies respiratoires. Leur utilité s’étant également dans le traitement des symptômes de la bronchite chronique.
Alors qu’elle a toujours été utilisée dans un cadre médicinal depuis des décennies, des essais cliniques ont aussi attesté de son utilité. Les bronchites aigues et chroniques sont des conditions susceptibles d’être soulagées par les apports de la plante. Et pour cause, elle réduit les excès de toux et favorise l’apport d’air dans les poumons.

L’eucalyptus


leucalyptus
passportsante 
L’eucalyptus est une autre plante validée par la Commission E allemande ainsi que par l’OMS. D’ailleurs, les huiles essentielles en sont majoritairement composées. Il existe plusieurs types d’huiles essentielles peuvent également vous aider à soulager l’asthme. En outre, ses composants pourraient diminuer la toux ainsi que les crachats chez ceux atteints de bronchite chronique. C’est d’ailleurs ce qu’a pu démontrer une étude clinique publiée dans la National Library of Medicine.

La réglisse


la reglisse
passportsante
La réglisse est prisée pour ses propriétés adoucissantes. De ce fait, son administration soulage la douleur inhérente à l’inflammation des bronches. Son action a été également reconnu par la Commission E allemande.
La réglisse se compose de la glycyrrhizine qui résiste à plusieurs virus comme le prouve des études in vitro. Le système immunitaire profiterait de son action stimulante qui participe à lutter contre la bronchite chronique.