6 conseils à adopter pour vous protéger des germes lorsque vous utilisez les toilettes publiques

 6-conseils-a-adopter-pour-vous-proteger-des-germes-lorsque-vous-utilisez-les-toilettes-publiques 
Considérées comme un endroit propice à la prolifération des agents pathogènes, les toilettes publiques semblent parfois être le seul recours envisageable lorsque l’envie est trop pressante. En sachant que ces dernières peuvent comprendre certains risques, il est nécessaire d’adopter les bons gestes. A cet effet, le Dr Primrose Freestone, maître de conférences en microbiologie clinique, et Carol A. Winner, dotée d’une maîtrise en santé publique, mettent en exergue 6 façons de se protéger lors de leur utilisation.

Il est probable que vous fassiez partie de ceux qui redoutent les toilettes publiques. Utilisées par un grand nombre de passants, ces dernières ne sont probablement pas l’endroit le plus agréable à fréquenter. Néanmoins, dans certains cas “extrêmes”, nous n’avons tout simplement pas le choix et sommes obligés d’y avoir recours. Dans ce sens, il peut être utile de connaître les bons gestes à adopter pour se protéger des bactéries et des microbes.

Les toilettes publiques : quels sont les risques ?

Selon le Dr Freestone, auteur d’un article sur le sujet publié par le magazine The Conversation, les défenses immunitaires et microbiennes que nous possédons jouent déjà un rôle important pour nous protéger des risques d’infection associés à l’utilisation de toilettes publiques. Néanmoins, l’experte souligne que lorsqu’on tire la chasse d’eau, des gouttelettes peuvent être projetées, colonisant certaines surfaces. Pour étayer ses propos, l’experte cite une étude scientifique publiée en 2011 qui révèle que les microbes projetés peuvent rapidement se répandre sur une surface conséquente, notamment l’abattant, la porte, le support du papier toilette ainsi que le sol.

Interrogée par le magazine Health, Carol A. Winner, fondatrice de Give Space, un site qui prône la distanciation physique, déclare quant à elle que “Compte tenu du nombre de surfaces en acier, des poignées de porte et des poignées de toilettes, il est important de faire preuve de prudence”.

Comment se protéger lorsqu’on utilise les toilettes publiques ?

Nous ne pouvons pas contrôler le comportement d’autrui et vérifier qu’il respecte scrupuleusement les règles d’hygiène. En réalité, tout que nous pouvons faire, c’est être prudent et prendre des mesures aptes à nous protéger au quotidien. Ainsi, voici les 6 conseils à suivre quand on se rend aux toilettes publiques :

1. Ne pas s’éterniser dans la cabine

En sachant que les gouttelettes projetées peuvent entraîner la contamination de certaines surfaces après avoir tiré la chasse d’eau, il est conseillé de sortir immédiatement de la cabine après l’avoir utilisée. Le Dr Freestone souligne que c’est ce qui permettra d’éviter de “subir cette vaporisation”, laquelle inclut les germes de la personne ayant utilisé la cabine mais aussi ceux des utilisateurs précédents.

2.  Se laver les mains

Se laver les mains est nécessaire pour se protéger des virus et bactéries qui nous entourent. C’est ce qui empêchera la propagation de microbes potentiellement infectieux. Une étude Ifop publiée en février 2020 avait d’ailleurs révélé qu’un Français sur trois ne se laverait pas les mains après être passé aux toilettes.

Le Dr Freestone insiste également sur la méthode à adopter. En effet, après avoir utilisé les toilettes publiques, il est important de se laver soigneusement les mains pendant au moins 20 secondes avec du savon, y compris sous les ongles.

3. Refermer le robinet à l’aide d’un mouchoir

Une fois que l’on a utilisé un lavabo publique pour se laver les mains, il est recommandé de fermer le robinet ouvert à l’aide d’un mouchoir propre ou d’un morceau d’essuie-tout. Sachant que cet endroit est touché par un nombre considérable de personnes, notamment après être sorties de la cabine, il est fortement susceptible d’être contaminé par des microbes, indique le Dr Freestone. Il en va de même pour le bouton du distributeur de savon ou celui du sèche main.

4. Se sécher les mains avec un mouchoir propre

Quand vous avez fini de vous laver les mains, évitez d’utiliser le sèche-mains, précise Carol A. Winner. Selon une étude publiée en 2015 dans le Journal of Applied Microbiology, les particules virales et les bactéries peuvent circuler dans l’air, notamment lorsqu’on utilise un sèche-mains. De ce fait, il est conseillé de s’essuyer les mains avec un mouchoir en papier et de ne pas le jeter.

5. Ouvrir la porte avec ce même mouchoir puis le jeter

Après l’étape du séchage des mains, vient celle où vous devez quitter les toilettes. Au lieu de toucher la poignée de la porte, utilisez le même mouchoir avec lequel vous vous êtes séchés les mains pour l’ouvrir et quitter les toilettes publiques. Ensuite, jetez le mouchoir dans une poubelle fermée.

6. Ne pas utiliser le téléphone

Nombreux sont ceux qui utilisent leur téléphone au toilette. Or, le téléphone portable est un véritable nid à microbes et virus. “Tout ce que vous avez touché peut contaminer l’écran de votre téléphone et vous êtes susceptible de le toucher tout le reste de la journée”, explique le Dr Anne Rimoin, professeure d’épidémiologie à la UCLA Fielding School of Public Health. Ainsi, pour éviter de transférer les germes présents dans les toilettes vers votre téléphone, ne le sortez pas de votre poche avant de quitter cette pièce.