6 signes qu’un narcissique essaie de vous manipuler

6-signes-quun-narcissique-essaie-de-vous-manipuler
Vous avez sûrement déjà assisté au moins une fois à ces conversations en assemblée où tout se passe
bien jusqu’à ce que l’ambiance se drape soudainement d’une atmosphère gênante. L’attention se porte alors soudainement vers une personne sans que l’on sache exactement pourquoi. Il arrive parfois que ce soit l’œuvre d’un seul individu, un narcissique. Ce dernier savoure la « descente aux enfers » de sa victime en la piétinant de sa supposée supériorité. Dans cet article nous découvrirons son arsenal de stratagèmes qu’il emploie au quotidien.
Pouvant tout à fait passer inaperçus, peu de personnes réalisent qu’elles ont affaire à un individu narcissique. D’autre part, il faudrait aussi savoir que ce dernier a une appétence particulière pour la grandiloquence et ne cesse de tout orchestrer pour alimenter son égo. C’est afin de ne pas céder à la toxicité dans laquelle cet individu peut vous plonger que nous vous listons ci-après les signes qui le mettent à nu.

1. User de la mauvaise foi lors d’un conflit

user de la mauvaise foi
sun-gazing
En cas de mésentente, au lieu d’aborder une approche saine, de faire preuve d’honnêteté en prenant en compte l’individualité et la différence de vécu de chacun, les narcissique sont passés maîtres dans ce qu’on appelle la mauvaise foi.
C’est la raison pour laquelle il n’y a aucun, voire rarement un élan de compréhension de l’autre. En effet, ils sont susceptibles d’aller jusqu’à la déformation totale des propos de leur interlocuteur. L’idée étant qu’ils se déresponsabilisent de leurs paroles et actions au détriment de la « victime » qui finit par pâtir d’accusations malhonnêtes qu’elle ne mérite pas.

2. Paroles insensés ou illusoires

paroles insenses
sun-gazing
Installer un climat sain est loin d’être l’apanage de la personne narcissique. Or, dans son esprit elle est experte dans la résolution de conflits vis-à-vis des différents schémas sociaux qu’elle rencontre.
Par ailleurs, un échange peut vite s’envenimer au point que sa cible se surprend à être accusée des mêmes défauts si caractéristiques de son « bourreau psychologique ». Ainsi, dans un élan de bouleversement et d’agressivité, la personne narcissique est capable d’accuser l’autre d’irrationnel, de déraisonnable ou bien d’employer des termes vexants et irritants.
Mais au final et à bien y voir, ce ne sont que lots d’incohérences exprimées parfois avec éloquence. Résultat, dans la majeure partie des cas, on en sort avec une fausse représentation de soi.

3. Provocation et intimidation

provocation et intimidation
sun-gazing
Dans leur esprit, les narcissiques sont les détenteurs de la parole juste et peuvent même en arriver à l’agressivité pour leurs propos munis des faits. Encore faut-il qu’ils soient pertinents.
Mais comme ils sont dotés d’une certaine éloquence et d’un charisme étudié, peu de personnes se rendent compte de leur désir de domination.
Tous les moyens sont bons. Mensonges flagrants, menaces, accusations ou déni, sont autant de stratagèmes employés pour arriver à leurs fins. Pour eux, ce sont les autres qui sont déraisonnables, irrationnels, trop émotifs ou trop agressifs.

4. Mensonge, déni, détournement des faits

mensonge
sun-gazing
Voici un arsenal plus subtil de ses traits toxiques. Ici, le factuel et le non factuel font des artifices et l’on peut même dire que l’un sert autant qu’à l’autre.
C’est une tentative de créer la confusion dans l’esprit d’autrui afin de sortir vainqueur d’une situation sociale alors qu’il n’y avait aucun conflit pour commencer. Cette dualité de victoire et d’échec est ce qui bien souvent, motive l’essentiel des actions des narcissiques et constitue à leurs yeux, une loi sur laquelle s’appuyer. Mais comme il n’est pas question d’échec, tout stratagème est le bienvenu. Car pourvu que leurs mensonges collent à leurs récits, falsifier des faits est un jeu d’enfants pour eux.
En outre, l’un des plus grands classiques et que vous avez sûrement déjà entendu, est le fameux : « Je ne suis pas abusif ou manipulateur, je suis juste honnête avec toi ! ». Typiquement, c’est une manière pour les manipulateurs de brouiller les pistes de l’interlocuteur jusqu’à réussir à semer les germes du doute dans son esprit et enfin, sortir encore une fois de plus, « victorieux ».

5. La déviation, l’attaque et la projection narcissique

la deviation
sun-gazing
Détourner l’attention et ne pas assumer la responsabilité de son comportement toxique, voire éviter de répondre à son interlocuteur est un comportement si commun chez la personne narcissique.
Pour eux, les reproches sont une occasion de se mettre à l’offensive tout en n’hésitant pas à évoquer des dossiers indésirables. Il y a de fortes chances pour qu’ils accusent de ce qu’ils ont eux-mêmes fais. C’est la projection narcissique.

6. Impliquer les autres et réaliser leurs fantasmes de vengeance

impliquer les autres
sun-gazing
Il ne faut pas oublier toutefois que les narcissiques ont une fragile estime de soi et qu’ils sont plus à même de ressentir de l’humiliation si l’on se défend contre leurs arguments. S’ils ne sont pas reconnus comme ils le souhaitent, le désir de validation se manifeste chez eux et ils peuvent donc vouloir rallier autour d’eux des personnes dans une optique de complicité.
Résultat, tout se retourne contre la cible. Cette manipulation sociale, aussi appelée « effet de meute », peut être la matérialisation de leur désir de vengeance.