Cameroun - Marches du 22 septembre. Tibor Nagy se dit très déçu voyant des agressions et interpellations infligées aux manifestants et journalistes

L’image contient peut-être : 1 personne, costume 
Cameroun - Marches du 22 septembre. Tibor Nagy se dit très déçu voyant des agressions et interpellations infligées aux manifestants et journalistes

"Je suis déçu d'apprendre les arrestations et les mauvais traitements sur les manifestants pacifiques et journalistes hier au Cameroun. Nos pays sont plus forts lorsque les citoyens se font entendre pacifiquement et que les dirigeants élus s'engagent avec eux même lorsque les Avis diverges''

Tibor Nagy
Sous secrétaire américain chargé des affaires Africaines.