Donald Trump affirme qu'il désignera vendredi ou samedi un nouveau juge pour la Cour suprême

  
Trois jours après le décès de Ruth Bader Ginsburg, la doyenne de la Cour suprême américaine, Donald Trump a indiqué qu'il désignerait un nouveau juge vendredi ou samedi.

Pourtant, Ruth Bader Ginsburg, nommée il y a 27 ans par le président démocrate Bill Clinton, aurait confié à sa petite-fille ne pas vouloir être remplacée avant l'élection du prochain président. 

Des dernières volontés visiblement balayées d'un revers de main par Donald Trump, qui avait écrit sur sa page Twitter, le lendemain du décès. «Nous avons cette obligation, sans délai !».

Le président américain a par ailleurs affirmé dans un entretien à la chaîne Fox News que le Sénat, à majorité républicaine, avait «largement le temps» de confirmer la nomination de ce nouveau juge avant l'élection présidentielle du 3 novembre. 
Par CNEWS avec AFP