Etats-Unis: un couple meurt du coronavirus main dans la main, à quelques minutes d'intervalle

 Shane Peoples, l'un des enfants du couple, a posté un long message sur Facebook pour rendre hommage à ses parents et rappeler les risques liés au coronavirus. - Capture d'écran Facebook

Interrogé par la presse américaine, leur fils espère que leur histoire permettra de faire comprendre aux gens que "le Covid-19 est réel et peut tuer dans certains cas."

L'histoire a ému les réseaux sociaux. Mariés depuis 48 ans, Cathy Darlene Peoples, 65 ans, et son époux, Johnny Lee Peoples, 67 ans sont morts du coronavirus début septembre. Le couple est décédé à 4 minutes d'intervalle en se tenant la main, après s'être battu contre le virus pendant un mois.

C'est Cathy Darlene Peoples qui a ressenti les premiers symptômes. "Il s'agissait surtout d'une poussée de fièvre et de la perte de goût", a confié l'un de ses fils, Shane Dwight Peoples, à la chaîne de télévision américaine WBTV.

Deux jours plus tard, c'est Johnny Lee qui est tombé malade à son tour. Leurs funérailles ont eu lieu la semaine dernière, à l'extérieur et dans le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation physique.

Une prise de conscience pour les autres

"Les vies de mes parents ont été volées par un virus dont beaucoup plaisantent à longueur de journée", s'est désolé Shane Peoples dans une publication relayée sur Facebook. "Ils prenaient tous les deux cette pandémie au sérieux et sont quand même tombés malades [...]."

Le fils du couple espère que la médiatisation de l'histoire de ses parents permettra de faire prendre conscience du fait que le Covid-19 peut être mortel dans certains cas, alors que de nombreux Américains considèrent toujours le virus comme un canular. Il souhaite également qu'elle puisse contribuer au respect des gestes barrières.

"Portez un masque. Lavez vous les mains. Respectez la distanciation physique", a-t-il conclu dans le message posté sur Facebook.Aux Etats-Unis, la pandémie a déjà fait près de 200.000 morts et plusieurs centaines de personnes meurent toujours quotidiennement du coronavirus.
Maëllyss Hedin 
Journaliste BFMTV
Par BFMTV