L'association internationale du transport aérien demande au Canada de rouvrir les frontières

La signalisation des douanes et des bureaux de l’immigration à l’Aéroport Pierre-Elliott Trudeau. 
L'Association internationale du transport aérien (Iata), qui regroupe 290 compagnies aériennes, a

appelé lundi le gouvernement canadien à rouvrir ses frontières, fermées depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus.

«Le gouvernement canadien doit envisager des options sûres et rouvrir les frontières», estime l'association, dans un communiqué.

L'association basée à Montréal "presse le gouvernement canadien de soutenir les initiatives de dépistage de la Covid-19 d'Air Canada et de WestJet comme moyen de rouvrir de façon sécurisée le Canada aux voyages internationaux et intérieurs sans qu'il soit nécessaire d'imposer des mesures de quarantaine généralisées".

«Il est essentiel que le gouvernement du Canada agisse en ce sens avant que les dommages économiques et sociaux deviennent permanents, et que les conséquences du chômage massif sur la santé publique deviennent encore plus visibles», a estimé Alexandre de Juniac, directeur général de l'Iata, dans un communiqué.

Début septembre, les deux plus grands transporteurs aériens du pays, Air Canada et Westjet, ont annoncé la mise en place de projets pilotes, respectivement aux aéroports internationaux de Toronto et de Vancouver.

Selon l'Iata, les recettes générées par les compagnies aériennes vers, depuis et à l'intérieur du Canada pourraient chuter de 22,6 milliards dollars, soit de près de 70% par rapport à 2019. En outre, 410 500 emplois canadiens seraient menacés.

Fin juillet, l'Iata a estimé que le trafic aérien mondial ne retrouverait pas son niveau d'avant-crise avant 2024, en raison notamment des incertitudes sur les ouvertures des frontières qui pèsent sur les voyages internationaux.

Le Canada a prolongé jusqu'au 30 septembre la fermeture de ses frontières internationales aux étrangers, à l'exception notamment de certains Américains.

De son côté, la frontière du Canada avec les Etats-Unis reste fermée jusqu'au 21 septembre, dans le cadre d'un accord bilatéral séparé avec Washington. Seuls sont autorisés le commerce des biens et marchandises et les voyages considérés comme essentiels.

Depuis mars dernier, les voyageurs arrivant au Canada, qu'ils soient Canadiens ou non, sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Lundi, le Canada recensait plus de 137 000 cas de coronavirus et 9211 morts.

Par lesaffaires.com