Le président Iranien accuse Washington de "sauvagerie"

 LE PRÉSIDENT IRANIEN ACCUSE WASHINGTON DE "SAUVAGERIE" 
(Reuters) - Le président iranien Hassan Rohani a accusé samedi les États-Unis de "sauvagerie" après que Washington a imposé de nouvelles sanctions à Téhéran et a déclaré que les Iraniens devraient diriger leur colère contre la Maison Blanche.

"Les Américains ont infligé des dizaines de millions de dollars de dégâts à l'Iran", a déclaré Hassan Rohani dans une intervention télévisée, la voix tremblante de colère. "Nous n'avons pas une telle ampleur de sauvagerie (...) Les malédictions et la haine du peuple iranien doivent être dirigées contre la Maison Blanche."

Les tensions entre Washington et Téhéran se sont aggravées depuis que le président américain Donald Trump s'est retiré unilatéralement en 2018 de l'accord nucléaire iranien conclu par son prédécesseur et a commencé à réimposer des sanctions qui avaient été assouplies en vertu de l'accord.

Washington a imposé lundi de nouvelles sanctions au ministère iranien de la Défense et à d'autres personnes impliquées dans son programme nucléaire et d'armement pour soutenir l'affirmation américaine selon laquelle toutes les sanctions de l'ONU contre Téhéran sont désormais rétablies.

Jeudi, les Etats-Unis ont également placé sur une liste noire plusieurs responsables et entités iraniens pour des violations flagrantes des droits de l'homme, notamment en imposant des sanctions à un juge accusé d'être impliqué dans l'affaire d'un lutteur iranien condamné à mort.

(Shahrzad Faramarzi, version française Benjamin Mallet)