Mort de Lady Diana : ses derniers mots avant son arrêt cardiaque

Lady Diana venait de fêter ses 36 ans lorsqu’elle a perdu la vie
à Paris à la suite d’un accident de voiture. Le pompier qui est intervenu auprès d’elle a raconté les derniers mots prononcés par la mère des princes William et Harry.

Le 31 août 1997, les Britanniques et la planète entière étaient en deuil. A l’âge de 36 ans, Lady Diana venait de perdre la vie à Paris, à la suite d’un accident mortel sous le tunnel du pont de l’Alma. Le chauffeur de la Mercedes, Henri Paul, est également décédé ainsi que Dodi Al-Fayed, le compagnon de la princesse des cœurs. Seul Trevor Rees-Jones, le garde du corps du couple, a survécu. Depuis, il ne se passe pas une année sans que la mémoire de Lady Diana ne soit évoquée. Personne n’a évidemment oublié l’émotion du prince Harry derrière le cercueil de sa mère, lors des obsèques nationales retransmises à la télévision le 6 septembre 1997. D’ailleurs, pour honorer la mémoire de leur mère, les frères Windsor ont l’intention de faire installer une statue à son image dans les jardins du palais de Kensington le 1er juillet 2021.
Ce lundi 31 août, pour le 23ème anniversaire de la mort de Lady Diana, un des premiers policiers présents sur le lieu de l’accident a témoigné dans les colonnes de Sud-Ouest. Si l’ancien membre des forces de l’ordre s’est souvenu avec précision du “chaos” régnant dans le tunnel du pont de l’Alma, le pompier qui était intervenu auprès de la princesse de Galles a tenu à raconter les derniers mots prononcés par la mère de William et de Harry. Dans une interview accordée au Sun en 2017, Xavier Gourmelon s’est souvenu être intervenu auprès d’une femme “blonde” sans savoir qu’il s’agissait de Lady Di. Comme elle avait les yeux ouverts et qu’elle était consciente, ce pompier ne pensait pas qu’elle était en danger de prime abord. Lui tenant la main pour la réconforter, il lui a donné de l’oxygène.

Décédée deux heures après son arrivée à l'hôpital

A ce moment-là, Lady Diana lui a alors demandé : “Oh mon dieu, qu’est-ce qu’il s’est passé ?”, avant de faire un premier arrêt cardiaque. “Pour être honnête, je pensais qu’elle vivrait. Pour autant que je sache quand elle était dans l'ambulance, elle était vivante et je m'attendais à ce qu'elle vive. Mais j'ai découvert plus tard qu'elle était décédée à l'hôpital. C'était très bouleversant”, avait confié Xavier Gourmelon auprès du Sun. L’ambulance qui a conduit Lady Diana à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris ne pouvait rouler qu’à 10 km/h, afin de ne pas augmenter la pression artérielle. Mais l’ex-femme du prince Charles a fait plusieurs arrêts cardiaques pendant le transport. Les médecins ont déclaré son décès à 4h du matin, soit deux heures après son arrivée à l’hôpital. Le souvenir de cette nuit restera avec moi pour toujours”, avait conclu Xavier Gourmelon. Une date que personne n’oubliera.
Par Voici.fr