Activité de trading en Afrique Centrale : mise en garde par la commission de surveillance du marché financier en Afrique Centrale (COSUMAF)

Bourse : les PSI créent une association pour la défense de leur intérêt sur  le marché financier 
Les traders informels sont mis en garde par la commission de surveillance du marché financier en
Afrique Centrale (COSUMAF). Ils doivent obtenir un agrément préalable avant d'exercer. Déjà trop d'arnaques dans ce secteur. Voici ci-dessous le document de MISE EN GARDE identifiant quelques sites récemment identifiés comme offrant des produits d'investissement sans autorisation de la COSUMAF

L’image contient peut-être : texte