Brigitte Macron « bouleversée » : Valérie Trierweiler raconte

  
Lors de l’une de ses chroniques sur RTL, Valérie Trierweiler raconte à quel point Brigitte
Macron a été bouleversée lorsqu’elle a appris vendredi le meurtre de Samuel Paty.

Son assassinat a bouleversé la France entière, Brigitte Macron incluse. Lors de son édito quotidien dans RTL soir, Valérie Trierweiler a raconté à quel point la mort de Samuel Paty a choqué la première Dame de France. Le professeur d’histoire-géographie, dont l’hommage national se déroulait ce mercredi, a été décapité vendredi pour avoir montré une caricature de Mahomet à ses élèves. L’ancienne compagne de François Hollande raconte que l’annonce de son assassinat l’a mise dans un état "de sidération, comme si elle avait été touchée dans sa propre chair."

Et pour cause : Brigitte Macron était elle aussi enseignante et elle partageait avec le professeur d’histoire-géographie "un amour hors du commun de leur métier, une vocation à enseigner et un bonheur sans cesse renouvelé de retrouver les élèves", souligne Valérie Trierweiler. L’éditorialiste de Thomas Sotto arrive à résumer la passion qui animait les deux instituteurs en un seul mot : "transmettre". Un mot qui figure dès les premières lignes de la lettre qu’elle a écrite à l’attention de Samuel Paty.

"Être prof"

Dans sa lettre en hommage à Samuel Paty, publiée mardi dans Le Parisien, Brigitte Macron a témoigné toute sa reconnaissance aux proches du professeur sauvagement assassiné, ainsi qu’aux 800 000 enseignants de France. "Être prof, c'est transmettre et anticiper, préparer les cours avec une attention particulière parce que chaque leçon est importante […], commence-t-elle. C'est repérer une lueur que l'on a pu allumer dans les yeux des élèves […] c'est développer leur esprit critique pour les rendre libres. Tout cela, Samuel, vous le saviez, et mieux encore, vous l'incarniez"

Crédits photos : Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

Par Gala.fr