Ce mannequin a subi une opération chirurgicale pour avoir le plus grand vagin du monde

 ce-mannequin-a-subi-une-operation-chirurgicale-pour-avoir-le-plus-grand-vagin-du-monde 
Elle voulait être connue comme la femme au plus gros vagin du monde. Prête à tout pour atteindre son objectif, elle a souffert de complications qui ont failli la tuer. Pourtant, elle dit ne rien regretter et se sent prête pour une autre opération, révèle le New York Post.

Selon le média américain, cette femme a payé une fortune pour une labioplastie, une chirurgie du vagin. Son but ? Que ses parties génitales soient considérées comme « les plus grosses au monde ». Cette intervention aurait pu lui être fatale mais elle persiste et signe dans cette transformation hors du commun.

mary
Mary Magdalene – Source : Jam Press/Trendings

« Je serai heureuse de tout refaire »

A 24 ans, cette jeune femme fait déjà des émules. Et pour cause, sur Instagram, elle compte plus de 117 000 abonnés et gagne sa vie avec ce réseau social. Après une chirurgie du vagin qui a provoqué des complications, elle a failli mourir. Malgré cet accident qui aurait pu être fatal, l’influenceuse ne se démonte pas. « Je serai heureuse de tout refaire » affirme la célébrité.

mary1
Mary Magdalene – Source : Jam Press/Trendings

Et cette dernière n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’elle a eu de nombreuses interventions à son actif, révèle le New York Post. Lifting des sourcils, transferts de graisse sur les joues et les lèvres, trois rhinoplasties, trois mammoplasties, vingt facettes dentaires, lifting brésilien des fesses,  et de multiples injections sur le visage sont autant de modifications qu’elle a subi pour une incroyable transformation dont elle est ravie.

mary2
Mary Magdalene – Source : Jam Press/Trendings

 « J’ai le vagin le plus gros du monde »

A 21 ans, Mary Magdalene est déjà passée sous le bistouri, pour une mammoplastie. « J’ai toujours adoré le look bimbo » s’amuse-t-elle en racontant l’époque où elle travaillait comme strip-teaseuse. Elle ajoute que désormais elle aime vraiment son corps mais que cela a été un long travail. « L’opération la plus inhabituelle que j’ai subie a eu lieu très récemment et il s’agit de mon vagin. Je l’ai conçu sur mesure et j’ai le plus gros du monde » s’enorgueillit-elle.

mary3
Mary Magdalene – Source : Jam Press/Trendings

Seulement, cela aurait pu lui être fatal puisqu’elle a subi deux transfusions sanguines, indique un article du journal The Sun. Elle raconte que le médecin lui a dit qu’elle perdait beaucoup de sang et qu’elle devenait très pâle. « Je me suis sentie nauséeuse pendant une semaine et je croyais que j’étais en train de mourir parce j’avais une allergie à mon nouveau sang » se souvient la jeune femme. Comme elle, cette mannequin ne compte jamais s’arrêter avant d’avoir les seins les plus gros du monde.

mary4
La jeune femme a failli mourir après sa labioplastie – Source : Jam Press

« Cela ne me dissuade pas »

Aussitôt qu’elle se remet de cette périlleux accident, Mary Magdalene entend bien partager les résultats de sa fierté avec ses abonnés. « C’est tellement excitant » s’enthousiasme la célébrité à la dizaine de milliers de fans. Malgré les complications qui ont failli la tuer, elle ne souhaite pas arrêter sa transformation de sitôt.

mary5
Mary Magdalene – Source : Jam Press/Trendings

«  Cela ne me dissuade pas de mes futures chirurgies. J’ai peur mais cela ne m’arrêtera pas, c’est très addictif » confie-t-elle. Le mannequin dit se sentir excitée quand elle se regarde dans le miroir. Elle a même quelques anecdotes sur son corps hors du commun. « J’ai causé des accidents de voitures et je peux même tordre mes seins » raconte la jeune femme. Comme elle, cette accro à la chirurgie a dépensé 46 000 euros pour avoir le « visage parfait ».

mary6
Mary Magdalene a subi un bon nombre de chirurgies pour être satisfaite de son corps – Source : Jam Press

Des réactions partagées

Si Mary Magdalene assure qu’elle est très fière des résultats de ses nombreuses chirurgies, son corps divise et elle en est consciente. A son passage, toutes les têtes se tournent et il n’y a pas seulement des admirateurs. Elle témoigne : « Certaines personnes ont une fausse perception de ma personnalité. Il y’en a qui pensent que je suis folle mais les hommes veulent seulement coucher avec moi ».

mary7
Mary Magdalene – Source : Jam Press/Trendings

Elle se plaint d’ailleurs de cette image érotique qui la poursuit tout le temps. « Je ne suis pas un robot » s’indigne-t-elle. Quelquefois, même ses abonnés lui font d’étranges requêtes. Elle raconte qu’une fois un d’entre eux voulait lui donner toutes ses économies pour ses enfants. « Un autre gars a dit qu’il voulait rompre avec sa femme mais il était fauché et laid » se souvient l’influenceuse. Il arrive que cette addiction à la chirurgie concerne une famille. Cette mère et sa fille ont dépensé 76 000 euros en chirurgie esthétique.

Chirurgie esthétique, une orientation psychologique nécessaire

Interrogé par le magazine Psychologies, Paul Cohen Jonathan, chirurgien et plasticien esthétique témoigne de la nécessité d’accompagner psychologiquement un patient vers sa démarche. « Dans certains cas, j’aimerais qu’un psychologue soit présent avec moi dans la consultation » affirme le médecin. Il explique que lorsqu’une demande provoque un changement trop radical, il refuse d’intervenir et oriente la personne vers un thérapeute. Un accompagnement nécessaire lorsque les attentes peuvent être symptomatiques d’une dysmorphophobie ou encore d’une addiction.

Par santeplusmag.com