Coronavirus: Mike Pence accuse Kamala Harris de "saper la confiance" des Américains dans un vaccin

 Mike Pence et Kamala Harris lors de leur unique débat télévisé, mercredi à Salt Lake City, dans l'Utah, à 27 jours de briguer la vice-présidence des Etats-Unis - Eric BARADAT, Robyn Beck © 2019 AFP 
Le vice-président Mike Pence s'est dit confiant sur la mise en production d'un vaccin d'ici la fin de l'année.

C'est l'une des passes d'armes à retenir du feutré débat entre Mike Pence et Kamala Harris, loin du récent pugilat entre Donald Trump et Joe Biden. Le vice-président américain a accusé ce mercredi sa rivale démocrate de "saper la confiance" des Américains dans un futur vaccin contre le Covid-19 en émettant des doutes sur la crédibilité des propos de Donald Trump.

"Si les professionnels de santé, si le docteur Fauci (directeur de l'Institut national des allergies et maladies infectieuses, ndlr), si les médecins nous disent que nous devons le prendre, je serai la première à faire la queue pour le prendre", a lancé Kamala Harris. "Mais si Donald Trump nous dit de le prendre, je ne le prendrai pas."

"Le fait que vous continuiez à saper la confiance de la population dans un vaccin, si le vaccin arrive pendant l'administration Trump, est scandaleux", a rétorqué le vice-président républicain. "Je vous demande d'arrêter de faire de la politique avec la vie des gens", a-t-il conclu, ajoutant qu'il était confiant sur la mise en production d'un vaccin avant la fin de l'année.

Par BFMTV, M.D. avec AFP