Covid-19 : le nombre de permis de séjour a chuté de moitié dans les Etats membres de l'OCDE

 
La pandémie "a eu des répercussions majeures sur les flux migratoires au premier semestre",
avec une baisse du nombre de nouveaux permis délivrés de 46%, selon l'Organisation de coopérations et de développement économiques.

Une situation "sans précédent". Le nombre de permis de séjour délivrés a presque chuté de moitié au premier semestre dans les Etats membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon un rapport de l'organisation publié lundi 19 octobre. Les migrations internationales dans la zone s'annoncent "exceptionnellement faibles" en 2020, prévient l'OCDE.

"La pandémie de Covid-19 a eu des répercussions majeures sur les flux migratoires au premier semestre", avec une diminution du nombre de nouveaux permis délivrés de 46%, explique l'organisation, qui regroupe une quarantaine de pays développés.

Une baisse "sans surprise", dans un contexte où les frontières ont été fermées et les mobilités internationales fortement perturbées pendant plusieurs mois. Le nombre de nouveaux immigrés permanents était resté stable en 2018 et 2019, s'élevant à environ 5,3 millions par an, décrypte Jean-Christophe Dumont, chef de la division migrations internationales de l'OCDE.

D'importantes différences entre pays

Toutefois, l'impact de la crise varie beaucoup d'un pays à l'autre. "Il y a beaucoup de pays de l'OCDE, notamment non européens, où les flux sont littéralement à zéro, comme l'Australie, le Japon, les Etats-Unis, la Corée", explique Jean-Christophe Dumont à l'AFP.

"En Europe, la dynamique est différente. En Suède par exemple, il y a une diminution mais bien moindre qu'ailleurs, poursuit-il. Puis dans les pays comme la France, il y a une chute extrêmement forte des permis octroyés, notamment en avril, mais en juin on est revenu au niveau de l'an dernier."

Pour l'ensemble des pays membres de l'OCDE, la diminution "pourrait être partiellement compensée au deuxième semestre", précise l'organisation.

Par Franceinfo