Halloween : une maman invente un système de distribution de bonbons anti-COVID

  
Elle a plus d’un tour dans son sac pour sauver cette fête tant aimée par les enfants. Alors que la soirée
d'Halloween approche à grands pas, une maman résidant au Canada a inventé un système de distribution de bonbons «anti-Covid».

Pour que les enfants puissent partir à la chasse aux friandises malgré la situation sanitaire, Audrey Pelletier a dévoilé une idée de parcours sur le groupe Facebook intitulé «Résilience 'flash tes lumières COVID19».

«une chute à bonbons»

Comme on peut le voir sur les images ci-dessous, elle a installé des clôtures, balisé le parcours de rubans jaunes, et collé des flèches sur le sol pour indiquer le sens de circulation et éviter que les enfants ne se croisent, rapporte TVA Nouvelles.

Elle a également confectionné une «chute à bonbons», qui est ni plus ni plus qu’un tuyaux en PVC, grâce auquel les bonbons glissent directement dans le panier des bambins.

Attachée à sa rampe d’escalier, cette installation permet ainsi de distribuer les friandises en respectant une distance de sécurité de deux mètres, a expliqué la maman de deux petites filles, qui conseille également d’emballer les bonbons dans des petits sachets pour que les parents puissent les désinfecter plus facilement à la maison.

un parcours testé et approuvé

«C'est une fête qui se déroule à l'extérieur, ce n'est pas un rassemblement. Les gens entrent, sortent, il n'y a pas de contact, a-t-elle déclaré auprès de iHeartRadio. Je me suis dit que c'est une des seules opportunités qu'on a cette année avec la pandémie. C'est quelque chose qu'on peut offrir aux enfants, qui est plaisant, amusant. En même temps, ça leur fait un peu oublier la situation.»

Audrey Pelletier a fait tester son parcours à une centaine d'enfants déguisés il y a quelques jours, et «tout s'est très bien passé», s'est-elle réjouie. «Les enfants ont respecté la distanciation sociale sans l'aide de leurs parents. (...) Beaucoup de gens m'ont dit qu'ils allaient s'en inspirer. Et c'était mon objectif.»

Par CNEWS