Introduction en Bourse record pour Ant Group, une filiale du géant chinois Alibaba

  
Jack Ma se frotte les mains. En Chine continentale, la filiale financière de son groupe Alibaba, triomphe
déjà avant même son entrée à la Bourse de Shanghai. Le prix fixé pour l'introduction d'Ant group est le plus important de l'histoire de la place financière chinoise.  

Lors de son entrée à la Bourse de Riyad en décembre dernier, le géant pétrolier saoudien Aramco avait réussi à lever plus de 29 milliards de dollars. Ant Group compte mieux faire : 34 milliards de dollars, c'est le prix de son introduction à la Bourse de Shanghai. Jack Ma, fondateur d'Alibaba, n'osait pas l'espérer il y a encore cinq ans.

C'est donc une nouvelle étape qui s'ouvre pour le géant chinois des paiements en ligne. Ant Group revendique plus de 700 millions d'utilisateurs mensuels de son système Alipay. Le volume annuel des transactions dépasserait 17 000 milliards de dollars en Chine continentale. Son principal concurrent dans le pays est le géant chinois de l'internet Tencent, avec sa plateforme WeChat Pay.

Ant Group est formellement séparé d'Alibaba depuis quelques années. L'entreprise s'est lancée dans le secteur des prêts, de la gestion de patrimoine, des voyages ou de toute une série d'autres services. Sa cotation en Bourse pourrait démarrer quelques jours après l'élection présidentielle américaine du 3 novembre.

Par RFI