La Bicec multiplie son capital par 4 pour le porter à 49 milliards de FCFA

  
L’augmentation annoncée du capital de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale de la Marocaine Banque centrale populaire (BCP), depuis 2019, est confirmée ce 22 octobre, à travers une annonce légale.

En effet, la Bicec révèle que suivant le procès-verbal de son Assemblée générale tenue le 12 décembre 2019, reçu par le notaire Régine Dooh Collins-Ekollo, et suite à la décision de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), ses actionnaires ont décidé d’augmenter le capital social de la banque de 12 milliards de FCFA à 49,08 milliards de FCFA. Ceci s’est fait par l’émission de 927 000 actions nouvelles d’une valeur nominale de 40 000 FCFA chacune. Soit une augmentation de 37,08 milliards de FCFA.

Cette hausse du capital dépasse les ambitions fixées par la banque au départ. Car, dans un communiqué publié le 27 janvier 2019, l’établissement bancaire avait annoncé une hausse de son capital pour le porter à un montant nominal de 37,08 milliards de FCFA. Ce qui représentait une multiplication par trois du capital initialement chiffré à 12 milliards de FCFA. « Cette augmentation de capital est exclusivement réservée aux actionnaires actuels de la Bicec, dans le respect des lois et règlements applicables de la République du Cameroun », avait déclaré la banque.

La Bicec a été rachetée en 2019 au groupe français Banque populaire Caisse d’épargne (BPCE) par le Marocain BCP. Ce dernier est donc devenu, fin 2019, l’actionnaire majoritaire de cette banque à hauteur de 68,5%. L’État du Cameroun contrôle 17,5% du capital. Les privés camerounais et le personnel de la banque contrôlaient respectivement 7,5 et 5% des parts. On ignore pour l’instant, si la géographie du capital a changé avec cette augmentation d’actions.

Sylvain Andzongo

Par Investir au Cameroun