La moitié du travail humain sera effectué par des machines en 2025

 Beaucoup d'emplois non qualifiés risquent de disparaître sans laisser de solutions aux travailleurs 
Vers une explosion du chômage dans les années à venir ? Selon une étude dévoilée ce 21 octobre par le
Forum économique mondial, la moitié des emplois humains pourraient avoir été remplacés par la robotisation d'ici à 2025.

Selon l'organisation, cette tendance s'est considérablement accélérée à cause de la pandémie de Covid-19. En résumé, la «révolution robotique» pourrait détruire plusieurs dizaines de millions d'emplois. Cependant, presque autant pourraient être créés dans des secteurs différents comme la santé, les big datas et l'économie verte. 

Le souci est que la transition pourrait être très difficile pour des travailleurs déjà touchés par la crise économique liée au coronavirus. Pour Saadia Zahidi, directice générale du Forum économique mondial, la récession et l'automatisation grandissante «augmentent les inégalités existantes sur le marché du travail et annule les gains d'emplois effectués depuis la crise financière de 2007-2008». En effet, ce sont avant tout les travailleurs les moins rémunérés et les moins diplômés qui seront touchés par cette évolution.

Et ces derniers ne sont pas dupes. D'après un sondage publié la veille par le Forum économique mondial, 54% des travailleurs craignent pour leur emploi dans un futur proche.

Une majorité est cependant optimiste concernant une reconversion. «On s'attend à ce que 40% des compétences de bases changent. C'est un changement assez important à absorber pour tout le monde», analyse Saadia Zahidi. Reste à savoir si les gouvernements et les entreprises sauront s'adapter assez rapidement à ce changement profond qui s'annonce. 

Par CNEWS