La Russie livre un premier lot de dix véhicules blindés à la République centrafricaine

 La Russie livre un premier lot de dix véhicules blindés à la République centrafricaine 
La population de Bangui a accueilli avec joie la livraison d’un premier lot de dix véhicules blindés
promis par la Russie, pour équiper l’armée centrafricaine. Un appui important à un pays encore en proie à une certaine instabilité sécuritaire, à quelques mois des élections générales.

La Russie a livré, le jeudi 15 octobre, un premier lot de dix véhicules blindés de reconnaissance légers, BRDM-2 à l’armée centrafricaine, toujours soumise à un embargo sur les armes depuis 2014 et qui manque cruellement de matériel lourd.

Débarqués ce jeudi à Bangui et accueillis par une foule en liesse, ces véhicules font partie d’un ensemble de vingt blindés promis par la Russie pour équiper l’armée centrafricaine. Les dix blindés restants devraient être livrés en décembre prochain.

S’exprimant lors de la réception de ce don, le président Faustin-Archange Touadéra a déclaré que ces nouveaux équipements vont permettre de « renforcer les capacités de l’armée nationale à protéger l’ensemble du territoire ».

A quelques mois des élections générales (présidentielle et législatives) prévues le 27 décembre 2020, la situation sécuritaire reste toujours préoccupante en République centrafricaine. Les groupes armés continuant de sévir sur une importante partie du pays, faisant craindre des violences lors de la tenue du scrutin.

Avec ce don, la Russie renforce encore plus son influence dans ce pays encore marqué par les stigmates de la guerre civile de 2013. En septembre, Moscou a annoncé l’ouverture imminente d’une représentation du département russe de la Défense à Bangui.

Depuis son accession au pouvoir, le président Faustin-Archange Touadéra a considérablement renforcé la coopération militaire avec la Russie. En plus d’équipements, l’armée centrafricaine bénéficie de l’assistance de nombreux instructeurs militaires russes.

Borgia Kobri

Par Agence Ecofin