La Tunisie et les Etats-Unis signent un accord de coopération militaire pour la période 2020-2030

 La Tunisie et les Etats-Unis signent un accord de coopération militaire pour la période 2020-2030 
Dans le cadre de sa tournée en Afrique du Nord, le secrétaire américain à la Défense, Mark
Esper, a signé le mercredi 30 septembre avec son homologue tunisien, un accord de coopération militaire sur dix ans couvrant notamment la lutte antiterroriste, la sécurisation des frontières, et la formation.

Le secrétaire américain à la Défense, Dr Mark T. Esper, et le ministre tunisien de la Défense nationale, Brahim Bartagi, ont signé le mercredi 30 septembre à Tunis, une feuille de route pour la coopération militaire entre les Etats-Unis et la Tunisie sur la période 2020-2030.

Selon un communiqué du ministère tunisien de la Défense, « la feuille de route qui définit les différents volets de la coopération militaire entre les deux pays vise à améliorer la promptitude et les capacités des forces armées tunisiennes pour faire face aux menaces sécuritaires ».

Saluant un partenaire clé de son pays en matière de sécurité et un allié majeur « non OTAN » pour sa contribution active à la sécurité régionale, Mark Esper a déclaré que cette feuille de route matérialise l’engagement des Etats-Unis à renforcer leur partenariat avec la Tunisie afin de progresser davantage dans la lutte contre l’extrémisme violent, la défense des normes internationales, la sécurisation des frontières, et la formation.

Les Etats-Unis se sont engagés ces deniers temps à renforcer leur influence militaire en Afrique du Nord dans un contexte géopolitique très compétitif et face à la montée en puissance de certains concurrents tels que la Russie, la Chine ou encore la Turquie, notamment sur le théâtre d’opérations libyen.

Récemment, l’armée américaine a conduit des manœuvres militaires avec la Tunisie et le Maroc en impliquant, pour une des rares fois, ses bombardiers stratégiques B-52 Stratofortress et le porte-avions USS Theodore Roosevelt.

La signature de cet accord de coopération militaire intervient par ailleurs dans le cadre d’une tournée du secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, en Afrique du Nord qui le conduira en Algérie et en Egypte.

Borgia Kobri

Par Agence Ecofin