Laurent Ruquier bouscule Valérie Trierweiler sur François Hollande à la radio, elle lui répond illico

  
Nouvelle sociétaire des Grosses Têtes, Valérie Trierweiler est souvent titillé par ses collègues de RTL
sur son passé de première dame furtive. Récemment, c’est Laurent Ruquier qui a tenté une blague sur sa rupture avec François Hollande à laquelle la journaliste de Paris Match a répondu du tac-o-tac.

Nouvelle recrue surprise dans l’équipe des Grosses Têtes de Laurent Ruquier, c’est une Valérie Trierweiler aguerrie qui débarquait dans le Grand Studio d’RTL le 21 septembre dernier, publiant sur Instagram une photo d’elle derrière le célèbre pupitre rouge de l’émission, écrivant en légende : « Une nouvelle aventure commence aujourd’hui pour moi avec Les grosses Têtes ! Une émission légendaire où il fait bon rire et s’instruire! Merci à Laurent Ruquier de me faire confiance et aux autres Grosses Têtes pour leur accueil.» Et en terme d’accueil… L’ex-compagne de François Hollande a été servie !

Ravie de faire la connaissance de Valérie Trierweiler, Christine Bravo a déclaré au micro de RTL : « Je ne connais pas Valérie, je n'ai pas d'a priori, enfin si j'en avais un, mais je ne peux pas supporter votre ex ! » Ce à quoi la maman de Léonard répliquait naïvement : « Lequel ? » Plus tard dans cette première émission, alors que Laurent Ruquier annonçait l’intervention d’une auditrice prénommée Julie, la journaliste de Paris Match coupait la parole de l’animateur des Enfants de la télé en lâchant un : « si c’est Julie, je sors », faisant référence à Julie Gayet, sa remplaçante au bras de François Hollande.

Laurent Ruquier remis à sa place par Valérie Trierweiler suite à une blague sur F. Hollande

Ce mardi 20 octobre 2020, lors de la matinale de RTL, un extrait des Grosses têtes à venir est proposé par Yves Calvi. Le passage en question est un nouvel échange piquant entre Valérie Trierweiler et Laurent Ruquier. Historiquement, ces deux là ne se sont pas toujours entendus… Mais la séquence en question prouve qu’il y a du réchauffement. Alors que Laurent Ruquier propose à Valérie Trierweiler de demander à un auditeur tiré au sort quel est le contenu de la mythique Valise RTL, la journaliste culture hésite, ne se sentant pas à la hauteur de la mission. Ce à quoi Laurent Ruquier réplique « pourtant, faire des valises, ça vous connait [en référence à sa rupture avec François Hollande NDLR] ». Loin de se laisser démonter, Valérie Trierweiler a aussitôt répliqué : « ah non, vous ne pouvez pas dire ça… Je suis Valoche… Rappelez vous ! » L’illustration parfaite de l’arroseur-arrosé !

Par voici.fr