L’Australie fait face à une invasion de «fourmis folles»

 Les fourmis jaunes d'Australie sont aussi surnommées les «fourmis folles» 
Une espèce de fourmis très invasives, les fourmis jaunes, est en train de se répandre dangereusement
dans la région du Queensland, en Australie. Les défenseurs de l’environnement demandent une action urgente de l’État.

Ces fourmis rejettent de l’acide formique dans les yeux de leurs adversaires pour les aveugler avant de les attaquer. On les surnomme aussi les «fourmis folles», à cause de leur manière saccadée et frénétique de se déplacer. Elles forment des très grandes colonies, qui risquent de faire disparaître les autres espèces locales, rapporte le Guardian. Ces fourmis sont donc un réel problème, notamment dans les régions du Nord de l’Australie.

Des spécialistes du Conseil des espèces invasives ont découvert de nouvelles colonies près de Townsville, tout près de parcs naturels protégés qui abritent des espèces uniques au monde. L’organisation a donc écrit au ministre fédéral de l’Environnement ainsi qu’au ministre de l’Agriculture du Queensland, leur demandant de trouver et financer une solution pour contenir ou éradiquer ces fourmis.

Si elles s’attaquent principalement aux autres insectes et aux petites lézards, ces fourmis peuvent aussi être dangereuses pour les oiseaux et même pour les animaux domestiques, qui peuvent être aveuglés par l’acide formique. Elles se propagent très facilement dans les jardins et forêts à la végétation humide.

Un porte-parole du ministère de l’Environnement a déclaré que «le gouvernement pourrait s’impliquer dans les problèmes de parasites, lorsqu’une menace environnementale d’ordre national est en cours, comme dans les régions tropicales humides et le Queensland.»

Il affirme que le gouvernement a déjà promis une enveloppe de 9 millions de dollars sur trois ans pour faire face aux invasions de fourmis folles. Mais selon le directeur du Conseil des Espèces invasives, cette somme est inégalement répartie sur le territoire, et certaines villes comme Townsville ne bénéficient pas d’assez de ressources pour éradiquer ces fourmis.

Par CNEWS