Les maladies bucco-dentaires qui se propagent par les baisers et la salive

 les-maladies-bucco-dentaires-qui-se-propagent-par-les-baisers-et-la-salive 
Non traitées, les maladies bucco-dentaires peuvent porter atteinte à notre santé, d’autant plus que
certaines d’entre elles présentent un potentiel contagieux et peuvent se transmettre à l’enfant ou à l’adulte. Interrogé par nos confrères de Medisite, le Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) fait le point sur celles que l’on peut attraper par le biais de la salive.

L’hygiène bucco-dentaire fait partie des indispensables d’un mode de vie sain. Et pour cause, les bactéries et les résidus d’aliments qui se logent dans notre bouche peuvent entraîner une pléthore de répercussions sérieuses sur notre santé. Caries, gingivite, parodontite…faisons le point sur ces affections et leurs risques de transmission.

Que contient notre salive et quel est son rôle ?

Avant de se pencher sur ces maladies à risque de se transmettre par le biais de la salive, il convient de comprendre certains de ses mécanismes. Composée d’eau, de sels minéraux, d’électrolytes et de protéines, cette barrière protectrice est émise par nos glandes salivaires ainsi que par les glandes annexes présentes sous la muqueuse. Mais à quoi sert-elle réellement ?

En réalité, la salive est une précieuse alliée de notre hygiène bucco-dentaire, puisqu’elle remplit des fonctions essentielles quotidiennes : elle régule le pH de la bouche, contribue au maintien de l’équilibre de notre cavité bucco-dentaire et prépare également à la digestion. Et si elle est aussi importante, c’est surtout parce qu’elle contient des facteurs antibactériens qui débarrassent la bouche des bactéries nocives.

Son rôle protecteur est également utile pour prévenir la formation de caries, puisque c’est en régulant le pH de la bouche qu’elle permet d’éviter les attaques acides sur notre dentition. Par ailleurs, elle contribue également à la reminéralisation de l’émail.

Les maladies bucco-dentaires sont-elles contagieuses ?

A cette question, le Dr Christophe Lequart répond par l’affirmative, notamment lorsqu’il s’agit de caries et de parodontite. Dans un article de nos confrères de Medisite, l’expert explique les mécanismes qui opèrent lorsque ces affections sont présentes.

Pour la carie par exemple, le Dr Lequart évoque un risque entre adultes, bien qu’il estime que celui-ci soit très faible. Il souligne en revanche une transmission importante de l’adulte à l’enfant jusqu’à ses 3 ans. “Les bactéries cariogènes qui entraînent la carie présentes chez l’adulte peuvent coloniser les bouches des jeunes enfants à travers une cuillère sucée ou une tétine nettoyée avec sa propre salive”, explique le chirurgien-dentiste. De ce fait, les parents doivent faire preuve de vigilance sur ces gestes du quotidien, tout en favorisant une bonne hygiène dentaire pour protéger sa santé.

Pour ce qui est de la parodontite, l’expert révèle que la transmission peut se produire par un simple baiser. Cette condition qui se caractérise par une infection de l’os entourant les dents et de la gencive découle généralement d’une gingivite non soignée. Dans ce sens, le Dr Lequart conseille aux individus souffrant de symptômes tels qu’un déchaussement des dents et à leurs proches de se faire suivre par un professionnel de santé.

Quid de la gingivite ?

De manière générale, la gingivite n’est pas considérée comme une affection contagieuse, mais la réponse dépendra souvent des experts interrogés. Selon Jennifer Archibald, dentiste généraliste certifiée au Canada et éditrice médicale pour Healthline, la salive joue un rôle protecteur contre les bactéries et il est peu probable de développer une gingivite après avoir embrassé une personne. Toutefois, il existe une catégorie d’individus qui pourraient y être plus susceptibles, notamment ceux qui souffrent d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Ces derniers seraient alors plus sensibles aux échanges bactériens pendant un baiser ce qui, combiné à une mauvaise hygiène, pourrait éventuellement contribuer au développement d’une gingivite. Un avis partagé par le Dr Tim Pruett, dentiste américain qui explique au magazine Self que le meilleur moyen de se protéger est de maintenir une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Dans ce sens, “quelque soit le type de bactérie qu’une personne introduit dans votre bouche, vous vous en occupez avant que cela ne devienne incontrôlable”, conseille l’expert.

Les bons gestes pour préserver une bonne hygiène bucco-dentaire

Pour une hygiène bucco-dentaire optimale, il est nécessaire de se montrer constant et régulier dans les soins que l’on entreprend. Parmi eux, se brosser les dents deux fois par jour à raison de 2 minutes pour chaque brossage, changer sa brosse à dent tous les trois mois, compléter le brossage avec du fil dentaire, privilégier une brosse à dent souple et utiliser la bonne technique pour se brosser les dents.

Des visites régulières chez le dentiste (au moins une fois par an) sont fortement recommandées pour traiter les caries à temps et prévenir la dégradation de la santé bucco-dentaire en cas d’affections.

Par santeplusmag.com