Lvmh : Le leader mondial du luxe LVMH a touché un nouveau sommet historique en Bourse

  
(BFM Bourse) - Après avoir flambé vendredi (+7,3%) dans le sillage de son point d'activité
trimestriel, LVMH est de nouveau bien orienté lundi matin sur le marché parisien, où son titre a atteint un plus haut historique dans les premiers échanges.

Plus rien n'arrête le numéro un mondial du luxe. À 440,3 euros à 9h10 (+1,7%), le titre LVMH a effacé des tablettes son précédent record qui datait du 17 janvier dernier, à 439,05 euros. Une performance d'autant plus impressionnante qu'entre-temps, l'action du leader mondial du secteur a touché un creux depuis février 2019 à 285,15 euros mi-mars dernier. En pleine crise sanitaire, le titre du mastodonte tricolore du luxe a donc réussi le tour de force de reprendre 54,4% en sept mois depuis son plus bas annuel.

Sa progression matinale a porté la valorisation du groupe à 222,2 milliards d'euros, ce qui constitue aussi -logiquement- un record, tout comme la fortune "virtuelle" du PDG Bernard Arnault, qui a ainsi atteint quelque 123 milliards de dollars.

Propriétaire de plus de 70 marques prestigieuses -dans les domaines de la mode (Louis Vuitton, Christian Dior, Berluti, Loewe, etc.), les montres et la joaillerie (Chaumet, Bulgari, Hublot, etc.), les vins et spiritueux (Château d'Yquem, Dom Pérignon, Ruinart, Moët et Chandon, etc.) ou encore les parfums et la cosmétique, le conglomérat a su digérer la crise sanitaire et faire preuve d'une résilience impressionnante au troisième trimestre, bien aidé par l'appétit des consommateurs chinois pour ses sacs griffés "LV".

Le titre LVMH pourrait en outre trouver un nouveau relai de croissance avec les points d'activité trimestriels de ses principaux concurrents français (et mondiaux) Kering et Hermès, attendus jeudi. S'ils surprennent aussi positivement le marché que LVMH jeudi soir, il n'est pas impossible que le titre de ce dernier tutoie (encore) de nouveaux sommets dès cette semaine.

Par Quentin Soubranne - BFM Bourse