Marketing Politique : Un outil indispensable pour réussir en politique

 Marketing politique : de la vidéo à l'Élysée
Le marketing politique vend une marchandise politique. Son objectif est de gagner des élections, répandre des convictions politiques, manipuler les électeurs, lutter contre d’autres candidats et d’autres partis.

Aujourd’hui, la communication politique s’inspire largement des techniques du marketing politique pour devenir un rouage essentiel du jeu politique. Souvent utilisé de manière pernicieuse en Afrique, le marketing politique ressemble à la femme angélique, mais diabolique.

Le marketing politique est aujourd’hui indispensable à la réussite électorale, laquelle nécessite un savoir-faire et des études aussi précises que minutieuses des tendances et de son électorat ciblé.

Nous pouvons maintenant rappeler les grands principes fondamentaux d’un marketing politique. La politique reprend les codes du marketing économique.

Ici nous parlons d’un 4P spécifique politique, une sorte de marketing politique mix à retrouver ci-dessous.

1) Produit : l’homme politique, le candidat

Un candidat qui correspond donc en termes de marketing au « produit » du mix marketing. Un produit qualifiable avec des idées, un parti attitré et une expérience.

2) La promotion : la publicité/le marketing/sa stratégie

La promotion c’est ici tous les moyens pour faire connaître le candidat : société de data, publicité sponsors, passages radio, TV, campagnes de mailing, campagnes de texto, blog, création de média, distribution de flyers, vidéo de présentation…

3) La distribution : les lieux visités par le candidat

Sa force de vente et de frappe sur le terrain où nous retrouvons tout d’abord son entourage professionnel : conseillers, attachés de presse, équipe de com et commerciaux, mais aussi ses membres permanents et ses bénévoles. Les bureaux de partis en province peuvent être considérés comme des lieux de ventes du produit qu’est le candidat.

4) Le prix : la valeur en termes de vote du candidat

Nous pouvons estimer la valeur d’un candidat par rapport au nombre de votes estimé et réel après l’élection. Parfois le prix estimé est trop bas par rapport au prix réel du marché, parfois c’est l’inverse. Les sondages peuvent aussi jouer un rôle dans ce « prix », la nature humaine fait que nous misons automatiquement sur les candidats qui ont une chance de gagner, et nous pouvons ainsi les qualifier de candidats haut de gamme.

Djobey Consulting Corporation offre un accompagnement en Marketing Politique des acteurs politiques dans le cadre des élections et dans le développement stratégique et opérationnel de leur parti politique. Pour plus d’information, cliquez ici Accompagnement-marketing politique