Melania Trump : que deviendra-t-elle si son mari n'est pas réélu ?

  
Melania Trump pourrait quitter son rôle de First Lady prochainement, si jamais son mari n'est pas réélu. Dans Madame Figaro, Laurence Haïm prédit les activités auxquelles elle pourrait s'adonner.

Alors que l'élection présidentielle américaine approche à grands pas, la question de l'avenir de Melania Trump se pose. Si elle travaillait peu avant d'emménager dans la Maison Blanche, elle pourrait bien suivre le même parcours que d'autres Premières dames américaines dans le cas où Donald Trump ne serait pas réélu.

La journaliste Laurence Haïm, dont le documentaire Melania Trump, cet obscur objet du pouvoir est disponible sur Arte.tv depuis le 14 octobre et sera diffusé sur LCP le 2 novembre à 20h35, a une idée du rôle que la Slovène endossera une fois de retour à la vie civile. Dans une interview à Madame Figaro publiée le 12 octobre, elle a prédit : "Elle pourra aller à Palm Beach où l’attendent les Trumpettes [groupe influent de supportrices fortunées de Donald Trump, NDLR]. Elle pourrait créer une marque de vêtements avec le styliste Hervé Pierre, ou lancer une ligne de beauté."

Melania Trump et Michelle Obama prennent le thé à la Maison Blanche, le 10 novembre 2016.
Melania Trump et Michelle Obama prennent le thé à la Maison Blanche, le 10 novembre 2016. Chuck Kennedy/The White House via BestImage

S'inspirera-t-elle de Michelle Obama ?

Malgré les divergences idéologiques qui les séparent, elle pourrait aussi prendre le même chemin que sa prédécesseur, qui a sorti son livre au succès mondial, Devenir, en 2018. "Comme Michelle Obama, elle négociera extrêmement bien ses mémoires qui seront écrites par quelqu’un d’autre", avance Laurence Haïm, qui officie aujourd'hui sur LCI et Radio Classique.

Au quotidien, Melania Trump pourrait aussi se consacrer à la philanthropie et continuer à endosser les causes qui lui tiennent à cœur. Pour l'ancienne correspondante à la Maison Blanche et ex-porte-parole d'Emmanuel Macron, "elle aura sûrement envie d'avoir une action caritative et continuera à s’occuper des enfants et lutter contre les opioïdes". Des combats qu'elle continuera de mener en tant que Première dame, si jamais Donald Trump est réélu le 3 novembre prochain.

Melania Trump en visite à l'hôpital de Concord (New Hampshire), le 17 septembre 2020.
Melania Trump en visite à l'hôpital de Concord (New Hampshire), le 17 septembre 2020. Agence - Bestimage

Crédits photos : Imago / Panoramic / Bestimage

Par Gala.fr