Melania Trump rescapée du Covid : pourquoi elle n’a pas choisi le même traitement que son mari

  
Guérie du Covid-19, Melania Trump s'est confiée dans un essai personnel sur son expérience avec le
virus. Dans ce texte, publié sur le site de la Maison Blanche et cité par CNN, la First Lady révèle ne pas avoir opté pour le même traitement que son mari.

Le 3 octobre dernier, Donald Trump révélait que lui et sa femme, Melania, avaient été testés positifs à la Covid-19. Quelques heures plus tard, le président américain, voyant son état de santé se détériorer, avait été transporté en hélicoptère au centre militaire de Walter Reed, un complexe hospitalier situé dans la banlieue de Washington. De son côté, la First Lady avait préféré se cloîtrer à la Maison Blanche où elle n'a, de son propre aveu, pas reçu le même traitement que son époux, comme le rapporte CNN.

La mère de Barron, qui a lui aussi été contaminé, très fatiguée, souffrant de courbatures, de maux de gorge et de tête, a "choisi une voie plus naturelle", préférant se tourner vers "des vitamines et une alimentation saine" que sur un traitement expérimental dont personne ne connaît encore à l'heure actuelle les effets sur le long terme.

Action Press / Bestimage

Les experts inquiets face au "remède miracle" vanté par Donald Trump

De son côté, Donald Trump, particulièrement vulnérable, a fait confiance au traitement de la société Regeneron, co-fondée par un de ses proches et qui a déjà reçu plus de 600 millions de dollars du gouvernement américain, d'après le JDD. Un remède miracle à en croire le président américain qui n'est cependant pas encore autorisé sur le marché puisqu'encore à l'essai.

En effet, malgré des résultats préliminaires encourageants, il n'y a encore à ce jour aucune certitude scientifique sur l'efficacité de ce traitement que le magnat de l'immobilier a pourtant promis aux Américains pour que "tout le monde reçoive le même traitement que le président". Inquiets face à la promotion de cet essai par le chef d'Etat, des experts ont tiré la sonnette d'alarme et rappelé le danger de cette initiative, en raison des éventuels effets secondaires que ce dernier pourrait avoir.

Crédits photos : WALTER / BESTIMAGE

Par gala.fr