Nord-Kivu : « Je suis Beni » et la LUCHA dans la rue pour réclamer justice, six ans depuis le début des tueries des civils à Beni

  
Les mouvements citoyens « Je suis Beni » et Lutte pour le changement (LUCHA) ont organisé des
manifestations pacifiques, jeudi 15 octobre dans les rues de Beni, pour commémorer les six ans des massacres des civils dans cette ville du Nord-Kivu.

Quelques dizaines de militants de la LUCHA ont débuté tôt leur marche à Ngadi. C’est dans ce quartier situé à l’Est de la ville qu’au moins 27 civils ont été tués à l’arme blanche et par balles le 15 octobre 2014, dans une attaque attribuée aux ADF.

Avant leur départ pour la ville, Stewart Muhindo, un des leaders du mouvement a indiqué à Radio Okapi que l’objectif de cette marche était de réclamer la justice pour les victimes et la fin des tueries des civils dans la région :

« C’est un message de la demande de la justice par ce que celui qui tue n’a jamais été sanctionné, de demande de la réparation par ce que jusque-là les victimes et les proches des victimes n’ont jamais reçus réparation. Nous demandons aussi sécurité par ce que ça fait six ans que ce massacre est commis mais ça fait aussi six ans que d’autres massacres sont en train de se commettre dans la ville et le territoire de Beni ».

Par ailleurs, les militants de la LUCHA avant d’atteindre la ville ont fait escale à l’entrée de la base MONUSCO de Madiba à Boikene où ils ont été reçus par le chef de bureau adjoint de la MONUSCO à qui ils ont exprimé leur désir de voir la MONUSCO partir.

Pour leur part, les militants du groupe de pression « Je suis Beni » ont fait mouvement vers Ngadi où une messe d’action de grâce devrait être célébrée à la demande de la jeunesse locale de ce quartier.

Par  radiookapi.net