5 manières d’utiliser le bicarbonate de soude pour soigner les petits bobos

 5-manieres-dutiliser-le-bicarbonate-de-soude-pour-soigner-les-petits-bobos 
On ne vantera jamais assez les bienfaits du bicarbonate de soude. Cette poudre surprenante constitue un allié de taille à avoir dans sa maison. Et pour cause, elle peut soulager de nombreux maux du quotidien. Découvrez ses diverses utilisations, recommandées par Michel Cymes sur RTL.

Universellement connu pour ses propriétés nettoyantes et purifiantes, le bicarbonate de soude est indéniablement devenu un incontournable dans tous nos placards. Toutefois, de nombreuses personnes ignorent encore aujourd’hui qu’il constitue un excellent allié pour les fameux “bobos” du quotidien. La preuve en 5 bienfaits mis en avant par le Dr Cymes.

1. Il soulage les aigreurs d’estomac

Si vous souffriez régulièrement d’excès d’acide chlorhydrique dans l’estomac, le bicarbonate de soude peut représenter un remède utile. Pour soulager vos brûlures, l’expert explique dans un article de RTL qu’il suffit de mélanger un verre d’eau minérale à température ambiante à une demi-cuillère de bicarbonate de soude. 

Bien que ce remède soit efficace, il ne convient pas à tout le monde en raison de la grande teneur en sel du bicarbonate de soude. En effet, il est déconseillé aux personnes cardiaques, hypertendues et aux enfants de moins de 6 ans d’ingérer cette préparation car elle peut s’avérer nocive pour eux.

2. Il soulage la gingivite

Vous en avez assez d’avoir la gencive tout le temps enflammée et de vous réveiller la bouche ensanglantée ? Voici le remède du Dr Cymes : Il suffit de mélanger une cuillère à café de bicarbonate de soude à 2 gouttes d’eau oxygénée (pas plus !) pour obtenir une pâte assez épaisse que vous placerez sur votre brosse à dents à la place de votre dentifrice habituel. Il est important de vous brosser les dents délicatements pour ne pas irriter votre gencive, et de vous brosser de la gencive vers la dent.

3. Il apaise les piqûres de moustiques

Si vous avez, comme on dit, une peau à moustiques, vous devez avoir fortement besoin d’un remède post-piqûre pour arrêter de vous gratter jusqu’à vous blesser. Encore une fois, le bicarbonate de soude vient à votre rescousse pour apaiser les démangeaisons liées à ces piqûres handicapantes.

Pour fabriquer votre propre cataplasme, il suffit de mélanger une cuillère à soupe de bicarbonate de soude à un peu d’eau pour obtenir une pâte pas trop liquide ni solide. Appliquez-en là où ça vous démange, et fixez-la à l’aide de film alimentaire. Il est nécessaire de garder votre cataplasme en place pendant au moins une demi-heure avant de l’enlever et vous rincer. Il est recommandé de répéter cette opération deux fois par jour, soit matin et soir, pendant deux jours afin d’obtenir des résultats concluants.

4. Il absorbe l’humidité due à la transpiration

L’une des caractéristiques principales du bicarbonate de soude est qu’il absorbe l’humidité de l’environnement dans lequel il est placé. Ainsi, cet ingrédient s’avère être un précieux allié contre la transpiration et pourrait peut-être même se substituer aux déodorants bourrés de produits chimiques. Etant donné que le bicarbonate de soude ne marche pas pour tout le monde contre la transpiration, il est important de le tester pour découvrir s’il est efficace pour vous.

5. Il réduit les mauvaises odeurs

Selon le spécialiste, le bicarbonate de soude a des propriétés antibactériennes considérables. Ainsi, il peut vous être très utile si vous souhaitez vous débarrasser d’une quelconque mauvaise odeur car il élimine les bactéries qui en sont responsables. Une étude a même trouvé que le fait de placer 70 grammes de bicarbonate au fond des bennes à ordure pouvait réduire de 70% l’odeur de décomposition.

Si vous avez l’habitude de faire du sport et que vous avez peur que vos chaussures de sport développent une mauvaise odeur, saupoudrez-y du bicarbonate de soude après chaque séance et placez-les dans un endroit bien aéré pendant quelques heures.

Mise en garde

Le bicarbonate de soude ne convient pas à tout le monde, particulièrement si vous comptez le consommer par voie interne ou l’utiliser sur vos dents. Dans ce sens, il est fortement conseillé de demander l’avis de votre médecin traitant si vous souffrez d’une condition particulière.

Par santeplusmag.com