6 positions sexuelles jouissives recommandées par des expertes

  
Sexologues et autrices expertes dans le domaine révèlent leurs positions favorites, et pourquoi ils·elles estiment ne pas pouvoir s'en passer.

SEXUALITÉ - En panne d’inspiration? Pourquoi ne pas puiser des idées pour nos prochains ébats auprès de celles et ceux dont c’est la spécialité. Les expert·e·s divulguent leurs parades fétiches, les positions qui marchent à tous les coups dans leur intimité, et les techniques jouissives qui font la différence. Une liste qui invite à s’abandonner à l’autre, et forcément, à se rapprocher.

1. La levrette starlette

On connaît la levrette sur le bout des doigts, mais pas forcément ses versions personnalisées. La “levrette starlette” (traduction approximative de “dog star”), se base grosso modo sur les mêmes prérequis que la traditionnelle. Seule différence: son twist narcissique qui implique de se mater dans une glace pendant l’acte, sorte d’alternative moins risquée d’une sex-tape.

“J’aime la position de la levrette avec un miroir en pied devant nous”, confie Jenni Skyler, docteure en sexologie et sexologue, à Cosmopolitan US. “Cela nous permet d’osciller d’avant en arrière en misant sur l’énergie charnelle - parfois les yeux fermés, en appréciant l’intensité de la vitesse que cette position permet - [ou d’invoquer] l’énergie intime, avec un rythme plus lent et un contact visuel intense”.

2. La flemmarde

La docteure Kat Van Kirk, sexothérapeute diplômée, ne juge que par la position qui n’implique pas trop d’effort : “mon partenaire et moi sommes couchés sur le dos”, détaille-t-elle à Bustle. “Ensuite, je lève la jambe la plus proche de lui et il roule sur le côté vers moi afin d’insérer son pénis dans mon vagin”. Jusque-là, on visualise bien.

Elle justifie: “Cette position sexuelle paresseuse est géniale car aucun des deux n’a besoin de beaucoup d’énergie, on a une vue magnifique [sur l’autre] et on peut chacun s’embrasser, mais aussi se toucher et se stimuler mutuellement à l’aide nos mains.” Elle conclut par un conseil spécial parents: “De plus, il est possible de rester sous les draps au cas où les enfants nous surprennent”. Pratique.

3. Les jambes en l’air

On connaît l’expression “une partie de jambes en l’air”, et on vient sûrement d’en trouver l’origine. En détail, ça donne ça: on s’allonge sur le dos perpendiculaire au bord du lit, avec un oreiller sous les fesses pour faire basculer nos hanches vers le haut.

Notre partenaire, debout à côté du lit et face à nous, tend nos jambes et les tire vers sa poitrine de façon à ce que nos pieds frôlent sa tête. Il·elle nous pénètre, inclinant nos hanches et notre bassin à notre guise, pour maximiser la stimulation du point G. Au lieu d’un va et vient classique, celui·celle qui mène la danse (comprendre qui se tient debout) pose ses mains sur nos hanches et soulève puis baisse nos fesses tout en maintenant votre pelvis serré contre le sien.

“Ce mouvement de balancement provoque une forte stimulation du point G et frotte le clitoris contre le pelvis de votre partenaire”, explique à Bustle Steve McGough, DHS, professeur associé de sexologie clinique, qui raconte qu’il surnomme “les jambes en l’air” est “la position numéro une pour ma femme et moi”. Il affirme par ailleurs que l’avantage de cette parade, c’est que “les femmes peuvent atteindre de multiples orgasmes vaginaux et clitoridiens profonds”. À qui le tour?

4. L’araignée

“Il y a beaucoup de place pour la réciprocité dans l’araignée”, assure à Women’s Health la sexothérapeute Veronica Chin Hing-Michaluk. “La stimulation du clitoris est sans précédent dans cette position, et le fait d’avoir vos mains si proches de vous et des parties génitales de votre partenaire vous permet de le·la toucher partout aisément”.

5- L'ordinateur

"Il n'y a rien de plus intime que le sexe en face-à-face, à pénétration lente et profonde, et cette position est l'une de mes préférées", déclare l'autrice et experte en la matière Jennifer Baritchi à Oprah Magazine.

Quelques consignes pour la réaliser : celui·celle qui pénètre avec son pénis ou un sextoy est assis·e sur une chaise (qu'on recommande solide) avec les pieds à plat sur le sol, tandis que l'autre partenaire est assis·e sur ses genoux, visage contre visage. On repose l'arrière de ses genoux sur les épaules de son·sa partenaire, et ses mollets et pieds sur ou par-dessus le dossier d'une chaise.

"Vous pouvez saisir le cou de votre partenaire pour vous aider à maintenir votre équilibre, mais il ou elle doit tenir le bas de votre dos pour vous soutenir", conseille Jennifer Baritchi. Acrobatique, mais succès garanti.

6- Le serpent

"Si vous avez un clitoris, allongez-vous sur le ventre, les jambes jointes, et demandez à votre partenaire de glisser en vous par derrière (avec un pénis ou un gode-ceinture)", propose Dre Jess O'Reilly à Cosmopolitan US. "Mettez votre main au niveau de vos lèvres et de votre pubis de façon à ce que vous puissiez les presser contre votre paume et vos doigts. Vous pouvez aussi serrer vos jambes l'une contre l'autre pour stimuler votre clitoris".

Cette double stimulation - personnelle et extérieure - est d'autant plus savoureuse que l'angle de pénétration est intense. Et puis, l'autre peut en profiter pour mordiller votre oreille ou y susurrez des mots qui vous feront grimper plus haut.

Avec ces nouvelles suggestions approuvées par les spécialistes, vous avez clairement de quoi meubler vos longues journées (confinées) d'hiver, si vous le souhaitez. De rien.

Par huffp.st