8 signes qu’une tristesse intense affecte le corps

8-signes-quune-tristesse-intense-affecte-le-corps 
En traversant des moments de chagrin, nous nous sentons souvent abattus, découragés et perdus dans une tristesse intense. Déception, rupture, échec ou deuil, nombreux sont les facteurs de ce sentiment d’accablement et d’affliction qui peut nous rendre fort ou à contrario nous fragiliser mentalement mais aussi physiquement. La santé subit des conséquences et pas des moindres.

La tristesse est une émotion qui se caractérise par une douleur émotionnelle et souvent liée à un sentiment d’impuissance et de désespoirElle peut avoir un impact sur le corps se manifester par des signes plus ou moins graves, selon les cas et les individus. Parfois, il arrive que cette tristesse soit une prémisse d’une dépression. Autant de raisons pour faire attention à certains signes de tristesse qui peuvent se manifester et affecter ostensiblement votre corps et votre santé, comme expliqué dans Sain et Naturel. Aussi, la tristesse peut augmenter le niveau de stress et occasionner des désagréments au niveau de la santé.

Tristesse et impact sur la santé. Source : sain et naturel

Voici donc les signes d’une grande tristesse :

Envie de pleurer

Beaucoup d’experts s’accordent à dire que pleurer peut faire du bien et générer un sentiment de détente. En étant triste, le système cognitif accumule une grande tension qui doit être expulsée d’une manière ou d’une autre. Les pleurs permettent ainsi de libérer le corps de tout ressentiment, ce qui aura pour conséquence de créer des endorphines pour faciliter la relaxation. Alexander Lowen, fondateur de la thérapie bioénergétique, estime que pleurer un bon coup permet de libérer le corps de ses tensions. « Pleurer évite la spirale infernale des angoisses et de la dépression », ajoute-t-il, en qualifiant ce processus comme le calme après la tempête.

– Impact sur le système immunitaire

Des chercheurs ont tenté de prouver que le stress, souvent découlant de la tristesse, pourrait causer l’endormissement des cellules du système immunitaire à force d’être englouties par le cortisol. Le stress affaiblit ainsi l’organisme et peut rendre l’individu qui en souffre, vulnérable aux maladies et aux infections puisque les défenses immunitaires sont en chute libre.

– Impact sur l’appétit

Brigitte Ballandras, psychologue et spécialiste des conduites alimentaires estime que la tristesse peut avoir un impact sur le niveau de l’appétit. En cas de coup de blues, de nombreuses personnes se jettent sur les sucreries ou les sodas. Cette alimentation émotionnelle engendrera une prise de poids. A l’inverse, une tristesse intense peut arrêter toute envie de manger et peut aller vers la restriction alimentaire.  Une personne sous l’emprise de cette émotion pourra ressentir un nœud dans le ventre qui mettra du temps à se dissiper. Tous ces comportements ont manifestement une influence sur l’appétit selon l’intensité émotionnelle.

– Température du corps en baisse

Dans un moment de tristesse, la température du corps aura tendance à diminuer. La sensation d’abattement peut augmenter la sensibilité au froid et inciter certaines personnes sujettes à la tristesse à ressentir des frissons et vouloir consommer des boissons plus chaudes.

– Cerveau vidé de toute énergie

Durant une période de tristesse et de souffrance, le cerveau a tendance à travailler plus et à force, se sent vidé de toute énergie. Selon une étude, la perte d’énergie fait partie des symptômes liés à la tristesse et à la dépression.

– Le stress est davantage accentué

Dans le cadre d’une recherche, il a été démontré que le stress peut être ressenti, voire augmenté lors d’une émotion comme la tristesse. Cet état psychologique affectera sans conteste la santé en général.

– Risque de développer des troubles de l’humeur

Une tristesse prolongée va engendrer une diminution de la sérotonine. Il en découlera des troubles de l’humeur, voire de la dépression. Selon l’Inserm, une dépression se distingue par l’apparition de plusieurs signaux dont la tristesse pathologique quasi-permanente et intense.

– Mal de dos

Souvent, lorsque la tristesse persiste, une douleur physique comme le mal de dos peut se manifester. Comme expliqué dans Le Figaro.Santéle stress étant lié à l’émotion de la tristesse, peut augmenter les tensions dans les muscles et libérer des substances causant les inflammations.

Par santeplusmag.com