AQMI désigne son nouveau chef pour remplacer Abdelmalek Droukdel

 Capture d'image, prise à partir d'une vidéo mise en ligne sur YouTube par Al Andalus le 6 mai 2013, montrant Abou Obaida al-Annabi. 
Tué en juin par les forces armées françaises, le jihadiste Abdelmalek Droukdel a été remplacé par l'Algérien Abou Oubaïda Youssef al-Annabi à la tête de l'organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique.  

Un nouveau chef a été désigné par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). L’organisation terroriste a également confirmé le décès de son émir historique, l'Algérien Abdelmalek Droukdel, selon le SITE Intelligence Group.

L'entreprise basée aux États-Unis, qui surveille les sites djihadistes, a annoncé qu'Aqmi avait exhibé le corps de son ancien dirigeant dans une vidéo pour la première fois.

Abdelmalek Droukdel a été tué au cours d'une opération de l'armée française en juin dans le nord du Mali.

Aqmi a annoncé que c'était l'Algérien Abou Obeida Youssef al-Annabi qui avait été choisi pour succéder à Abdelmalek Droukdel.

Le groupe terroriste a aussi confirmé le décès de l'otage suisse Béatrice Stockly qui avait été kidnappée à Tombouctou en janvier 2016.

En mai 2019, Abou Obeida Youssef al-Annabi avait accepté de répondre par message audio aux questions de Wassim Nasr, chroniqueur à France 24 et spécialiste des mouvements jihadistes. En tant que chef du Conseil consultatif d'Aqmi, il avait notamment mentionné différentes menaces pesant sur la France.

Par FRANCE 24 Avec Reuters