Australie. Son perroquet crie son nom et le sauve de l’incendie de sa maison

Photo d'illustration. 
Un Australien a été sauvé de l’incendie de sa maison à Brisbane grâce à son perroquet, dans la nuit du
mardi 3 novembre. L’animal a crié le nom de son propriétaire qui dormait alors et a ainsi donné l’alerte avant que les détecteurs de fumée ne sonnent.

Son perroquet lui a peut-être sauvé la vie. Anton Nguyen, un Australien habitant Brisbane, a pu échapper à l’incendie de sa maison dans la nuit du mardi 3 novembre grâce à son animal de compagnie.

L’homme dormait lorsque le feu s’est déclaré. C’est son perroquet, prénommé Eric, qui l’aurait alerté du danger en criant « Anton ! Anton », rapporte la chaîne ABC. « Eric, mon perroquet, s’est mis à crier, alors je me suis réveillé et j’ai senti un peu de fumée, raconte Anton Nguyen. J’ai attrapé Eric, j’ai ouvert la porte et j’ai regardé à l’arrière de la maison et j’ai vu des flammes ».

Le perroquet devance les détecteurs

L’homme explique notamment ne pas avoir entendu les détecteurs de fumée se déclencher. Selon les services d’incendie et d’urgence du Queensland, le perroquet aurait donné l’alerte avant que ces détecteurs ne sonnent.

Lorsque les secours sont arrivés sur place, après 2 h, l’Australien et son animal de compagnie se trouvaient devant la maison. Celle-ci a été en partie détruite par les flammes. Le feu a pu toutefois être contenu et ne s’est pas propagé à d’autres habitations. « Je suis sous le choc mais je vais bien, a déclaré de son côté Anton Nguyen. Tout va bien tant que […] j’ai mon oiseau. »

Par  Ouest-France avec agence