CEMAC : Taxe sur le téléphone : La BEAC interdit aux opérateurs de téléphonie l’usage du crédit de communication comme moyen de paiement

La Beac pourrait perdre 7 milliards de F de bénéfice en 2020 à cause du  Covid-19 - EcoMatin 
Dans une lettre, adressée au DG de Orange Cameroun le gouverneur écrit: “ Je vous prie de bien

vouloir noter que les crédits de communication sont une marchandise, un produit ou un service, qui ne servent que pour des services de téléphonie et qui, même s’ils ont une valeur marchande, ne sont pas des moyens de paiement ou de la monnaie. En effet, ils sont créés par des entreprises qui ne sont pas des prestataires de services de paiement habilités à émettre et gérer des moyens de paiement. Les unités de crédit téléphonique ne sont donc pas, en l’état de la règlementation communautaire applicable, ni de la monnaie fiduciaire, ni de la monnaie électronique, ni un instrument ou moyen de paiement ». Peut-on lire lettre de la BEAC adressée le 29 octobre 2020, au président de l’Association des opérateurs de téléphonie mobile du Cameroun, Frédéric Debord, par ailleurs DG de la filiale locale du groupe Orange.  

BB