Coronavirus : 1 malade sur 5 développe une maladie mentale

  
Près d'un patient sur 5 atteint du Covid-19 développe un trouble psychologique - anxiété, stress, dépression, insomnie... - dans les trois mois suivant la contamination, selon une étude menée par une équipe de chercheurs britanniques.

Avant d’arriver à cette conclusion, les spécialistes de l'Université d'Oxford et du NIHR Oxford Health Biomedical Research Center ont analysé 70 millions de dossiers médicaux de malades hospitalisés, et plus de 62.000 cas de Covid-19 qui n'ont pas nécessité d'hospitalisation.

Résultat, dans les 14 à 90 jours suivant le diagnostic, 18,1%, ont souffert d’une maladie mentale. Pour savoir si cela était propre au Covid-19, les chercheurs ont ensuite étudié la survenue de ces troubles chez des patients souffrant d’autres pathologies (grippe, calculs dans les voies urinaires, fractures...).

close
volume_off

Et à l'issue de leurs analyses, les scientifiques, qui ont publié leur article dans le journal Lancet Psychiatry, ont découvert que les personnes infectées par le SARS-CoV-2 ont un risque deux fois plus élevé de développer une maladie mentale, que les patients souffrant d'une autre pathologie.

Paul Harrison, professeur de psychiatrie à l'Université d'Oxford, a toutefois déclaré que des recherches supplémentaires étaient nécessaires pour déterminer avec certitude que l’apparition de tels troubles est directement liée au Covid-19, le tabagisme, la consommation de drogues, ou encore le statut socio-économique, n’ayant pas été pris en compte dans l’analyse des cas.

Or, les recherches suggèrent que les personnes issues de milieux socio-économiques plus favorisés sont davantage susceptibles de souffrir de problèmes de santé mentale. Il est également possible que le contexte de la pandémie, particulièrement stressant, joue un rôle, a-t-il ajouté. C’est pourquoi «nous faisons donc particulièrement attention à ne pas surinterpréter ces résultats».

Une étude italienne menée par le centre hospitalier San Raffaele et publiée en août dernier, a également mis en évidence un grand nombre de cas de troubles psychologiques. Après avoir suivi l’évolution clinique de 402 anciens patients atteints du Covid-19 (265 hommes et 137 femmes), les chercheurs ont découvert que 55% d’entre eux ont souffert d’un trouble psychiatrique après leur sortie de l'hôpital.

Plus précisément, 28% des sondés étaient atteints de stress post-traumatique, 31% de dépression, 42% d'anxiété, et 40% d'insomnie. Enfin, dans 20% de cas, les patients étaient victimes de trouble obsessionnels-compulsifs (TOC).

Par CNEWS