Election américaine : la fin de l'histoire d'amour entre Donald Trump et Fox News ?

 Les prises de paroles de Donald Trump sont plus critiquées qu'avant par la chaine conservatrice 
Les relations sont tendues depuis des mois, mais le divorce pourrait être définitif. Les journalistes et certains éditorialistes de Fox News n'ont pas hésité à contredire Donald Trump et ses équipes à plusieurs reprises ces derniers jours, prenant de plus en plus de distance avec le président sortant.

«Ce n'est pas vrai, ce n'est pas vrai». La vidéo d'un reporter de la chaîne conservatrice, rejetant des accusations portées par le pensionnaire de la Maison Blanche concernant des irrégularités concernant le vote en Pennsylvanie, a d'ailleurs été reprise sur les réseaux sociaux ou encore sur d'autres médias comme CNN. Certains y voient la preuve d'une fronde contre Donald Trump et le refus de ce dernier d'accepter sa défaite face à Joe Biden. 

Ce 9 novembre, Fox News a carrément interrompu la diffusion d'une conférence de presse de la porte-parole de la Maison Blanche, car celle-ci n'apportait aucune preuve concernant les allégations de fraudes et de tricheries menées par le camp du président. Ce genre de scène se multiplie depuis le 3 novembre. 

Le divorce entre la chaîne d'information conservatrice et Donald Trump couvait depuis plus longtemps. Ces dernières semaines, le président républicain n'avait pas hésité a critiquer largement les sondages publiés par le média, qui mettaient en avant une probable victoire de Joe Biden. Le 13 juillet dernier, il tweetait carrément : «Très difficile de regarder Fox New désormais. Ils travaillent contre les gens (les spectateurs) qui les ont placés où ils sont. Leurs intervenants sont catastrophiques». Même les supporters du président ont entamé des chants à l'encontre de la chaîne, après l'annonce de la victoire de Biden en Arizona par celle-ci. 

Il faut rappeler que si Fox News est connu pour ses émissions d'opinions avec des présentateurs comme Tucker Carlson, Laura Ingraham ou encore Sean Hannity, d'autres émissions sont moins enclines à approuver toutes les actions du président. On peut par exemple citer Chris Wallace, intervieweur politique réputé dans le pays, qui n'a pas hésité à contredire le président pendant des entretiens qu'il avait obtenus avec lui. Son émission, diffusée le dimanche, a d'ailleurs été largement prise pour cible par Donald Trump. «Fox News n'est pas regardable les après-midi de week-end. C'est pire que la Fake News CNN. Je vous recommande fortement de vous tourner vers OANN. Ils font un travail très juste et équilibré», tweetait-il le 16 août dernier. 

Et pour cause, OANN (One America News Network) a la réputation d'être encore plus conservatrice que Fox News, n'hésitant pas à soutenir le président sortant contre vents et marées. Pas sûr, cependant, que cela ne suffise à lui faire remporter la bataille de l'opinion alors que la présidentielle américaine lui a échappé. 

Par CNEWS