La Russie va vacciner 400.000 militaires contre le coronavirus

  
La Russie a commencé à déployer son vaccin contre le Covid-19. Et ce sont les forces armées du pays qui sont les premières à en bénéficier.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Shoigu, a annoncé vendredi que 2.500 militaires avaient déjà été vaccinés et que des dizaines de milliers d'autres le recevraient d'ici à la fin de l'année. «Conformément aux instructions du président, la vaccination du personnel militaire contre le nouveau coronavirus a commencé. Au total, il est prévu de vacciner plus de 400 000 militaires», a-t-il déclaré lors d'une réunion du département militaire, selon l'agence de presse Tass. 

Le membre du gouvernement a ajouté que 500 militaires participent à un test de traitement à base de plasma de personnes guéries du Covid-19, contenant un nombre élevé d'anticorps. Un traitement qui aurait «montré son efficacité dans les formes sévères de la maladie».

Le Spoutnik V, moins cher que les autres vaccins ?

La Russie travaille sur plusieurs vaccins COVID mais le gouvernement promeut surtout le Spoutnik V. Développé par l'Institut de recherche Gamaleya, il promet une efficacité de 95%. L'institut a déclaré dans un communiqué que les patients auraient besoin de deux doses disponibles pour 10 dollars chacune, ce qui les rend «moins chers que les vaccins à ARNm avec des niveaux d'efficacité similaires», a assuré le ministre. 

Par cette remarque, Sergueï Shoigu fait référence aux vaccins développés par Pfizer/BioNTech et Moderna. Par ailleurs, le Spoutnik V sera gratuit pour les citoyens russes.

27.543 cas, record de contaminations en une journée

En août, la Russie avait annoncé être le premier pays à valider un vaccin contre le Covid-19. Une nouvelle qui avait suscité des inquiétudes quant au manque de transparence éventuel du gouvernement et à la rapidité avec laquelle le remède avait été développé.

Ces nouveaux éléments sur le plan vaccination ont été communiqués alors que la situation sanitaire reste préoccupante dans le pays. La Russie a confirmé 27 543 cas positifs ce vendredi, soit un nombre de contaminations record enregistrées en une journée. A Moscou, la situation reste tendue dans les hôpitaux. Chaque jour, 1700 patients sont hospitalisés dans la capitale russe.

Avec plus de 2 millions d'infections, la Russie est le cinquième pays le plus touché au monde.

Par CNEWS