Les couples en panne sexuelle doivent se montrer honnête et communiquer

 les-couples-en-panne-sexuelle-doivent-se-montrer-honnete-et-communiquer 
Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où tout doit être parfait sur tous les plans : carrière, santé, jeunesse éternelle, amour, sexe et enfants formidables. Chacun d’entre nous est inconsciemment harcelé pour donner une image de soi idyllique et pour qu’au sein du couple, l’activité sexuelle demeure constante et passionnée. Pourtant avec le temps, il faut admettre que l’appétit sexuel s’effrite, et c’est normal.

Certains couples, vivant une période de sécheresse sexuelle, iront jusqu’à consulter un spécialiste pour résoudre le problème, avec la ferme conviction qu’ils sont obligés de rechercher la passion. Or, selon Bianca Rucker, experte en matière de problèmes sexuels et relationnels, il faut remettre en question la notion de « normalité », de même qu’en cas d’absence de relations sexuelles, il faut se demander si l’on a vraiment envie que cela change. D’ailleurs, et toujours d’après la spécialiste, certains patients sont souvent soulagés de savoir qu’une activité sexuelle peu intense n’est pas nécessairement une entrave au bonheur du couple.

Le problème se pose toutefois, lorsque l’un des partenaires du couple souffre réellement de l’abstinence sexuelle. Il en résulte ainsi un sentiment de solitude et surtout de rejet qui peut être douloureux. Shannon Chavez, psychologue et sexologue à Berverly Hills, explique au HuffPost, que le manque de sexe peut causer une détresse et une déconnexion vis-à-vis du partenaire et témoigne ainsi des expériences de certains couples traversant cette période sans sexe, et comment ils l’ont bravée.

Une période de sécheresse sexuelle ne doit pas être taboue

Les experts sont très divisés à ce sujet. Certains pensent que le sexe est le ciment du couple, tandis que d’autres estiment qu’une période de sécheresse n’est pas forcément problématique et que le couple peut être satisfait de la situation et peuvent être heureux même sans activité sexuelle ; la question est de savoir aborder le sujet avec douceur et de trouver un terrain d’entente.

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de la perte de la libido, à savoir entre autres, le stress, la maladie, la prise de certains médicaments, ou encore les enfants. Certains couples, ont pu témoigner de leur expérience sans sexe et s’ouvrent sur ce qui a causé leur déconnexion et comment ils ont pu se refaire et se retrouver.

Parmi eux se trouve le cas de Neil, âgé de 47 ans marié depuis 15 ans à sa femme qui a eu une césarienne après une grossesse difficile. Cette dernière ne se sentait plus sexy et était souvent sous pression avec un bébé colique. Les tentatives de sexe de Neil étaient souvent rejetées par sa femme et au fil du temps et des années une rupture se profilait à l’horizon. Jusqu’au jour où ils ont essayé de planifier des relations sexuelles, suite au conseil d’un ami. Cela a été un bon début qui avait porté ses fruits. Des moments de sexe et des fois des moments juste de câlins suffisaient, et dans la rémanence, le couple a changé sa façon d’aborder le sexe en essayant d’apprendre à mieux se connaître.

Quant à Susan, 56 ans, elle a vu son mariage basculer pour cause d’une grave crise financière qui a ébranlé son couple. Elle n’avait plus aucune appétence sexuelle et donnait du sexe à son mari souvent par pitié, ce qui rendait ce dernier encore plus malheureux. Une impasse de laquelle le couple n’arrivait pas à sortir, jusqu’à ce que Susan se rende compte qu’elle devait soutenir son mari et que tous deux doivent former une équipe. Elle a compris qu’elle devait abandonner l’attente de son mari pour tout assumer et que la responsabilité doit être partagée sur tous les plans. Depuis, leur couple a pris de l’élan et ils semblaient plus épanouis sexuellement.

La communication est toujours salvatrice pour résoudre les problèmes sexuels

Un jour ou l’autre, tout couple peut être confronté à des problèmes sexuels, dont la cause peut provenir d’un ensemble de facteurs variant selon les cas. En communiquant et en disant les choses, ces problèmes peuvent souvent être résolus. Peg Hurley Dawson, thérapeute sexologue, estime qu’en cas de perte de libido, à titre d’exemple, le couple doit trouver une manière d’exprimer leurs besoins et d’entendre le point de vue de l’autre avec calme. La communication est la clé du bonheur et lorsqu’elle se rétablit, les difficultés disparaissent d’elles-mêmes.

Par santeplusmag.com